Turquie : Erdogan prête serment en tant que premier président exécutif avec de vastes pouvoirs

Recep Tayyip Erdogan devrait devenir le premier président exécutif de la Turquie avec des pouvoirs considérablement élargis lundi. Il prévoit également annoncer son gouvernement le même jour.

Erdogan doit prêter serment devant la Grande Assemblée nationale à Ankara à 16h30 (13h30 GMT), alors que la Turquie achève sa transition d’un modèle parlementaire à une toute-puissante présidence. Les changements radicaux ont été approuvés par une majorité très mince dans un référendum constitutionnel d’avril 2017. Erdogan deviendrait à la fois le chef de l’Etat et du gouvernement, avec le poste du Premier ministre aboli. Il aura de nouveaux pouvoirs étendus, y compris sur le pouvoir judiciaire et la capacité de gouverner par décret.

Réélu le 24 juin avec 52,59% des voix.

Lors de scrutins parlementaires organisés le même jour, son parti au pouvoir, Justice and Development (AKP), a obtenu une majorité grâce à son alliance avec le Parti du Mouvement nationaliste (MHP), un parti d’extrême droite. Après avoir prêté serment, Erdogan envisage de visiter le mausolée de Mustafa Kemal Ataturk, le fondateur de la République turque moderne et laïque.

Son investiture au palais présidentiel de 1150 chambres sera suivie par 22 présidents et 28 premiers ministres et membres du parlement, entre autres, a rapporté l’agence de presse officielle Anadolu.

Erdogan est au pouvoir depuis 15 ans, d’abord en tant que Premier ministre, puis en tant que président, à partir de 2014. Dans le nouveau système, le comptage des mandats recommence, ce qui signifie qu’il commence son premier mandat de cinq ans le lundi. Il y a une limite de deux mandats pour le poste de président, afin qu’il puisse effectivement rester au pouvoir jusqu’en 2028.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus