A la UneSociété

Bénin : deux agents de la police républicaine écopent de 5 et 10 ans de prison ferme

Les fonctionnaires de la police républicaine mis sous mandat de dépôt depuis quelques jours pour complicité en bande organisée d’escroquerie, sont désormais fixés sur leurs sorts. C’était cours d’une audience tenue le vendredi 24 août 2018 au Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué.

Raoufou Abiola Océni, Lavenir Houssotro et Adelakoun Vicel Faladé savent désormais à quoi s’en tenir dans le dossier qui les oppose à la justice. Selon le verdict livré par la juridiction collégiale, le sieur Raoufou Abiola Océni est relaxé au bénéfice du doute des faits de détournements de biens placés sous main de justice et de destruction de biens de saisie. Par contre, il est retenu dans les liens de prévention pour abus de fonction, de complicité en bande organisée, de corruption et de recel de corruption et infractions connexes et condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme et à 25 millions d’amende et aux frais.

--- Publicité---

Contrairement à son collègue Raoufou, le Major Lavenir Houssotro est relaxé au bénéfice du doute pour les faits de complicité en bande organisée, mais retenu dans les liens de prévention d’abus de fonction et de corruption. Pour couronner le tout, le tribunal le condamne à 5 ans d’emprisonnement avec une amende de 5 millions et aux frais. Quant au troisième mis en cause, en la personne de Vicel Faladé Adélakoun, il est relaxé des liens de la poursuite au bénéfice du doute.

Pour rappel, ils ont été épinglés suite à la dénonciation faite par un détenu qui les citait complices dans certaines opérations. Selon les déclarations de ce dernier, les mis en cause seraient dans des combines qui consisteraient en une totale inaction policière pour permettre à ces hors la loi de commettre en toute tranquillité, leurs actes criminels sur le terrain et en récompense, ces malfrats partageraient les butins avec ces policiers véreux. Le tribunal s’est aussitôt saisi du dossier pour situer les uns et les autres. 

---Publicité---

Un commentaire

  1. Ainci,voilà combien de fois nous vivons dans une insécurité complète et totale. Si les policiers qui sont sensés veiller à notre sécurité nous agressent et nous dépouillent et cela en complicité avec des malfrats,alors la police n’a plus sa raison d’être sur ce territoire. Moi j’ai honte quand je vois ce genre de choses.C’est malheureux. C’est normale… Comme je le dis souvent,depuis l’avènement du nouvelle uniforme,les policiers sont devenus 10 fois plus joyeux que l’époque de l’enceinte uniforme. Du coup ,on remarque dans la ville un excès de zèle… J’ai honte…. Ooh que j’ai honte.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité