A la UnePolitique

RDC : la candidature de Jean-Pierre Bemba rejetée, Moise Katumbi change de fusil d’épaule

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié la liste provisoire des candidats pour la présidentielle et les législatives nationales, ce samedi 25 août 2018, conformément au calendrier électoral, nous rapporte le site actualite.cd.

Selon le site, 25 candidatures ont été reçues par la CENI pour la présidentielle. 19 ont été déclarées recevables, 6 irrecevables. Les raisons évoquées : Défaut de nationalité d’origine, paiement de frais de dépôt non traçable, conflit d’intérêt avec le parti politique, défaut de signature et condamnation par une Cour.

--- Publicité---

6 candidats rejetés pour différentes raisons

Marie-Josée Ifoku Mputa Mpunga pour la détention d’une autre nationalité, l’ancien Premier ministre Samy Badibanga est retoqué pour défaut de nationalité, Jean-Paul Moka n’a pas fourni la preuve de paiement de la caution de 100 000 dollars afin d’être candidat, l’ancien premier ministre Adolphe Muzito a pour sa part un conflit avec son parti le PALU, le leader du PALUAntoine Gizengaagé de 92 ans a été rejeté pour défaut de qualité de signature et pour le président du MLCJean-Pierre Bemba, il s’agit de sa condamnation à la CPI pour subornation des témoins.

Les candidats malheureux ont 48 heures pour faire appel de cette décision auprès de la Cour constitutionnelle. Cette haute juridiction aura alors jusqu’au 4 septembre pour rendre son arrêt. Transmis à la CENI, la commission pourra publier la liste définitive le 19 septembre 2018.

L’opposition congolaise par la voix de Moise Katumbi a très vite réagi.

L’opposant Moïse Katumbi qui n’a pas pu déposer dans les délais sa candidature pour la présidentielle de décembre est prêt à apporter son soutien au candidat qu’aura communément choisi l’opposition.

Dans un entretien accordé à RFI, le richissime homme d’affaires et ancien gouverneur du Katanga, a réitéré ce choix. “Si on choisit Félix Tshisekedi ou Jean-Pierre Bemba par la majorité des opposants, je vais les supporter. Si c’est moi, si j’arrive à postuler, si j’arrive à déposer ma candidature, ce sera vice-versa. Pour moi, le plus important, c’est d’avoir un candidat commun de l’opposition. C’est lui qui va nous faire gagner les élections.”

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité