A la UnePolitique

Reprise du dossier fraude douanière : l’He Atao entre liberté provisoire et condamnation

L’élu de la 15 ème circonscription électorale, l’honorable Mohamed  Atao Hinnouho sera à nouveau, ce Mardi 14 Août 2018, au tribunal de première instance de première classe de Cotonou face au juge en charge du dossier relatif à la fraude douanière et à l’incitation à la violence.

Énième déplacement du député du réseau Atao au tribunal

--- Publicité---

En effet, après le rejet du procès la semaine dernière, en raison de l’absence du représentant du laboratoire « New Césamex »  avec qui l’élu du peuple était en relation de représentation commerciale, le procès reprend ce jour avec une série d’auditions.

Après la déposition du représentant  de l’administration douanière en la personne du colonel des douanes, Monsieur Jacques Yampabou, le juge pourrait écouter ce jour le représentant du laboratoire « New Cesamex » et les  agents de sécurité qui seraient agressés par le député lors de la mission de perquisition à son domicile. Il faut rappeler qu’au cours de l’audience de la semaine passée, l’élu de la 15 ème circonscription électorale a plaidé non coupable face aux charges de fraude douanière dont il est soupçonné.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: les députés lèvent l’immunité parlementaire du député Atao Hinnouho [/su_heading]

Dans sa déposition, le président du parti Atao avait affirmé avoir rompu depuis plusieurs années toute représentation avec des firmes pharmaceutiques en raison de sa fonction de député. Il a par ailleurs nié être propriétaire des cartons de médicaments ramassés dans des immeubles lui appartenant.

A l’en croire, les immeubles en question sont mis en baille à des sociétés dont il affirme méconnaître les activités. Après sa déposition, ses conseils ont demandé sa liberté provisoire pour se faire soigner vu sa situation sanitaire dégradante. Une requête à laquelle le juge en charge du dossier n’a pas accédé.

Aussi, le procès de ce jour est capital pour l’élu du peuple qui pourrait être fixé sur son sort. Aura t-il sa liberté provisoire pour se faire soigner, sera t-il condamné pour les faits qui lu sont reprochés où allons nous encore vers un nouveau report ? En tout cas, les heures à suivre nous  édifieront.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité