A la UnePolitique

Valentin Djènontin: »C’est la quasi-majorité du peuple béninois qui est opposant au régime de Talon »

Lors d’un entretien accordé le 02 août à radio Azerkè fm, Valentin Djènontin affirme que les fcbe ne sont pas les seules forces politiques en opposition au régime du président PatriceTalon.

Selon Valentin Djènontin, cette formation politique subie la colère du chef de l’Etat qui tente de la faire disparaître croyant que c’est la seule force de l’opposition.

--- Publicité---

De 65% au second tour de l’élection présidentielle de Mars 2016, la popularité du président Talon s’est rétrécie au fil des jours comme une peau de chagrin. Bon nombre de béninois ne se retrouvent plus dans le mode de gouvernance du chantre du « Nouveau départ »; c’est du moins ce qu’estime le premier responsable du parti des forces cauris pour un Bénin émergent.

 » Il est important pour nos persécuteurs de savoir que l’opposition ne se résume pas aux FCBE. Il y a beaucoup d’autres entités politiques, beaucoup d’autres forces politiques qui sont dans le pays et font le combat. FCBE n’est donc qu’un élément de cette chaîne. » rassure l’honorable Valentin Djènontin.

A le croire, les ramifications de l’opposition sont aussi étendues que ce que les gens pensent. Il suggère alors au président Talon de changer son fusil d’épaule en se concentrant beaucoup plus à l’amélioration de sa gouvernance qu’à vouloir combattre l’opposition qui est aujourd’hui comme un serpent de mer.

 » Lorsqu’on est aux affaires, l’erreur qu’on commet souvent c’est de s’acharner contre ceux qui sont les plus en vue, oubliant que lorsque vous avez une gouvernance qui ne requiert pas l’assentiment de votre population, vous avez même des opposants invisibles. C’est la quasi-majorité du peuple béninois qui est aujourd’hui opposant au régime de Talon. Donc affaiblir FCBE n’est pas encore la solution. Je crois que le mieux à faire, c’est de revoir la gouvernance au lieu de s’acharner contre les opposants. » conclut-il.

---Publicité---

5 commentaires

  1. Un président travailleur est toujours impopulaire!
    Talon est 1000000000 de fois mieux que Yayi et sa bande

  2. Est ce qu’un Président peu vouloir du mal de son peuple? Une maison où il n’y pas d’autorité parentale vous voyez un peu l’éducation des enfants? En tout cas le peuple comprendra que ce Président veut travailler pour lui et il fera la part des choses.

  3. Merci les amis. M. Djenontin sait très bien le sens du combat qu’il fait. Libérez de son parti FCBE et il devient un soutien des actes de développement posés par Talon. On se sert de lui aussi pour faire un autre combat.
    Mais ils n’ont quand se tenir tranquille : qand une mère baigne son bébé celui-ci pleure mais celà n’empêche pas ce bébé dès le bain terminé de sourire à sa mère comme pour dire à sa mère MERCI. Quel peuple sera contre un président qui veut donner de l’eau potable à tous les filles et fils de son pays ?, refuser qu’il leur donne de l’électricité, refuser qu’il donne un repas chaud à leurs enfants qui sont à l’école. Quel peuple va accepter que ses deniers publiques soient pillés et leurs pilleurs lui érigent des éléphants blancs partout. Vous allez vous rendre compte de votre impopularité très bientôt. Talon doit poursuivre sa révolution pour un autre Bénin plus grand, plus fier, plus droit, leader en Afrique

  4. Fcbe impopulaire ou pas, Talon travailleur ou pas c’est leur problème. Le plus important est que règnent la paix et l’unité. Qu’ils s’arrangent entre eux pour que jamais la situation ne s’empire dans le pays. Quant aux histoires d’appartenance politique, d’opposants et autres, c’est rien que du folklore ; car en politique comme vous le savez tous le « vrai et le faux portent le même pagne. » qui sait si demain ce Djenontin Valentin deviendra pro Talon? Ils sont nos Pérès et de ce fait censés nous inculquer les valeurs morales et éthiques ; mais excusez de peu ils ne valent rien si ce n’est que leur intérêt et leur panse: on eut dit des bœufs. Ils ne méritent aucun assentiment du peuple. Ils sont tous, de la mouvance à l’opposition des possédés des bandits. Trop c’est trop, qu’ils aillent se réconcilier et s’humilier devant Dieu et le peuple. Chiens qu’ils soient ces dirigeants de notre nation et de quelques autres de l’Afrique.

  5. De quel peuple parles ce député dépouillé ? Contrairement à ce que tu peux penser, Talon est aimé Par le vrai peuple Béninois. Seuls les renégats de votre espèce continue l’intoxication. Talon oyé

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité