A la UnePolitique

Bénin : l’honorable Rosine Soglo à propos des sujets brûlants de l’actualité

La doyenne d’âge de l’Assemblée Nationale ne démord pas malgré son état de santé. En convalescence à Cotonou depuis quelques jours, elle n’est pas restée en marge des débats qui suscitent la réaction de tous. En effet, Rosine Soglo en suivant les interventions de ses collègues députés sur la modification du code électoral n’a pas pu s’empêcher de faire quelques commentaires. C’était également le moment pour elle de lancer un vibrant appel à la jeunesse béninoise.

Comme à son habitude, Rosine Soglo a, sans langue de bois fait le procès du gouvernement de la rupture. Pour elle, la gestion faite du pays par le Président Patrice Talon est une déception vis à vis des aspirations portées en lui au début de son mandat. Ainsi, de façon générale et principalement sur la question des acquis démocratiques, la doyenne d’âge présente un tableau noir à l’actif du chantre du Nouveau Départ.

--- Publicité---

Pour en revenir aux sujets brûlant de l’actualité, elle aborde la question de l’annulation des passeports de certaines personnalité dont Léhady Soglo. A en croire, c’est une décision qui ne surprend pas, car elle s’inscrit dans la logique de la déstabilisation de l’opposition. En ce qui concerne, le nouveau code électoral en débat, elle estime qu’il s’agit une proposition de loi taillée sur mesure pour favoriser un camps et défavoriser un autre.

[su_heading size= »17″] À lire aussi : Bénin – supposé ralliement de Rosine Soglo au camp Talon : les clarifications de la RB[/su_heading]

Sur ce point, Rosine Soglo a salué le courage du député Guy Mitokpè qui a adressé un message fort à l’ensemble des parlementaires. « J’ai écouté tout à l’heure mon collègue Guy Mitokpè à l’Assemblée Nationale. Je n’ai pas un mot de plus à rajouter à tout ce qu’il a dit. Bravo « petit », vous avez tout dit, je suis très fière de vous », a-t-elle affirmé.

Par ailleurs, elle invite le gouvernement à se raviser face au mutisme du peuple. A l’en croire, le silence qu’affiche ce dernier n’est pas synonyme de faiblesse. Ainsi, le jour où le peuple décidera de s’exprimer cela pourrait être très désagréable pour le gouvernement en place.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité