A la UneSociété

Bénin – Taxe sur les réseaux sociaux: rencontre en vue entre Patrice Talon et les opérateurs GSM

Le Président de la République ne compte pas laisser perdurer la situation que vivent les populations suite à la cherté de la connexion sur les réseaux sociaux. En vigueur depuis le lundi 19 septembre 2018, le nouveau plan de tarification des opérateurs GSM, conformément au décret N°2018-341 du 25 juillet 2018 est jugé exorbitant par les utilisateurs des réseaux sociaux qui ont initié des actions, pour exprimer leur mécontentement. 

En effet, les dernières informations reçues de sources proches de la Présidence indiquent que le Président Patrice Talon a décidé de rencontrer les opérateurs GSM. Au cours de cette rencontre prévue pour demain samedi 22 septembre 2018, les deux parties vont discuter autours des approches de solutions pour ramener la situation à la normale. Selon la même source, les ministres concernés y seront également.

--- Publicité---

Pour rappel, le décret N°2018-341 du 25 juillet 2018 a institué une contribution applicable sur la consommation des services de communication. En son article 3, le décret précise les conditions de fixation de la contribution. Ainsi, pour les services (appel, sms et internet), un taux de 5% sera prélevé à chaque opération. En ce qui concerne les cas de l’accès à internet utilisé pour fournir un service par contournement (plateforme OTT) ou une plateforme de réseau social, le gouvernement réclame une contribution de 5 FCFA par mégaoctet.

---Publicité---

Un commentaire

  1. J’appel cela médecin après la mort ce d’autant plus que le ministre Wadagni avait déjà donné les vraies raisons de cette augmentation, c’est clouer le bec à ceux qui critiquent le gouvernement. Le président encore une fois se rend encore une fois impopulaire. L’exécutif passait que cette augmentation allait passer comme une lettre à la poste.
    Moi, je n’en veux pas aux opérateurs GSM qui font après tout du busness.
    En tout cas, les élections sonneront le glas de ce gouvernement.

  2. Monsieur le président y’a t’il développement sans communication ? Y’a t’il bonne gouvernance sans critiques ni insultes ? Non je n’y crois pas. Ce décret a reculé le Bénin de 50 ans en arrière. Et je crois que s’il doit avoir une révolte dans ce pays, ce sera à coup sûr ce décret qui sera à l’origine. Tout le peuple retient son souffle et attend impatiemment votre sage décision.

  3. Face au tollé de la population, talon aurait annulé le décret diabolique. Mais chers compatriotes ne vous méprenez guère !
    Il le remettra après l’élection législative de 2019.
    Il a pris peur devant les ravages que provoquera la mesure.
    Désormais vous avez à quoi vous en tenir.

  4. Vraiment Mr le président le peuple te remercie, ton impuissance physique et ton manque d’expérience présidentielle décrivent de toi ce que tu es,tout ce que tu fais te fais aussi et celui qui sème le vent récolte la tempête,tu es incapable de gérer le pays,tu sais bien que nous ne sommes pas tes enfants et te chambre n’est pas le pays,moi qui suis ici j’ai fait campagne pour toi,j’ai voté pour toi,et aujourd’hui tu veux nous morceler,merci a ta dictature,mais pense bien et reprends une bonne base sinon la décision du peuple sur toi sera la décision du seigneur tout puissant, Le Créateur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité