Politique

Nigéria: la première dame arnaquée par son aide de camp

Des dons qui étaient destinés à la première dame du Nigéria, ont été détournés par son aide de camp qui n’a pas jugé utile de les lui remettre.

Estimant autour de 2,5 milliards de nairas soit 6,8 millions de dollars, la valeur totale de ces dons, la première dame nigériane, Aisha Buhari a apporté la confirmation que son aide de camp, Sani Baban-Inna, soupçonné de détournement, est en train de subir un interrogatoire de la part de la police qui a procédé à son arrestation vendredi. L’aide de camp qui travaille auprès de l’épouse du président Nigérian depuis 2016 est soupçonné d’avoir reçu d’importants dons d’hommes politiques et d’opérateurs économiques au bénéfice de sa patronne Aisha Muhammadu Buhari. Il aurait gardé l’argent pour lui.

--- Publicité---

Certains médias nigérians indiquent que Mme Aisha Buhari a saisi la police pour lui demander d’ouvrir une enquête pour contraindre Sani Baban-Inna à rembourser l’argent. Mais dans un communiqué signé de son directeur de l’information, Suleiman Haruna, et publié hier, la première dame dit n’avoir pas ordonné l’arrestation de son aide de camp qui se trouve toujours en détention. Le communiqué ajoute que l’arrestation de l’aide de camp par la police relevait uniquement de la compétence des forces de police. Les proches de Sani Baban-Inna affirment que ce dernier rejette les accusations portées contre lui.

---Publicité---

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité