A la UnePolitique

Béni: Orden Alladatin annonce la disparition de  »Alternative Citoyenne » pour le 27 octobre

Le Parti Alternative Citoyenne sera très bientôt du passé. Elle disparaîtra suivant les nouvelles dispositions de la loi sur la charte des partis politiques. L’annonce a été faite par le député Orden Alladatin, ce jeudi 18 octobre 2018, à la soirée politique organisée par la Fondation Friedrich Ebert.

Les clubs électoraux ou les partis régionaux n’ont plus de droit de cité au Bénin. Conformément à la volonté du chef de l’Etat d’assainir le paysage politique béninois, les partis existants sont appelés à disparaître dans les tout prochains jours ou semaines. Ces derniers sont ainsi contraints à se mettre ensemble avec d’autres pour la constitution de grands regroupements politiques en vue d’animer efficacement la vie politique selon la Constitution du 11  décembre 1990.  Comme bien d’autres partis, c’est avec douleur que le député Orden Alladatin, Secrétaire général du parti ‘’Alternative Citoyenne’’ a annoncé, ce jeudi 18 octobre 2018, la disparation de son parti afin de répondre aux exigences de la nouvelle loi sur la charte des partis politiques.

--- Publicité---

«Le 27 octobre prochain, mon parti Alternative Citoyenne créé dans la douleur doit disparaître de l’échiquier politique national pour se conformer à la nouvelle donne...», a-t-il annoncé avant de souligner que le moment est venu de siffler la fin de la récréation. «Depuis 1990, nous avions expérimenté le multipartisme intégral. Nous avions estimé que le moment est venu de mettre des mécanismes en place pour éviter la dislocation, la transhumance. On n’entendra plus au Bénin que tel parti appartient à telle personne comme ce que nous avons connu depuis 1990…», a-t-il martelé. Il n’a pas manqué de préciser que le seul parti qui respecte les conditions posées par le nouveau code électoral est un parti d’opposition. Signalons que le Parti ‘’Alternative Citoyenne’’ est dans le bloc progressiste. «Les idéaux, les valeurs de la sociale démocratie, c’est ce qui nous réunit. Alternative Citoyenne est dans le bloc progressiste. Nous sommes avec des gens qui sont dans le progrès, dans les réformes», a-t-il laissé entendre.

Rappelons que cette soirée politique a été consacrée aux implications du nouveau code électoral. Quatre panélistes ont pris part à  ce débat public. Il s’agit des honorables Orden Alladatin et Jean Michel Abimbola de la majorité parlementaire, du député Atchadé Nourénou de la minorité parlementaire, et du juriste, Nourou Dine Saka Saley.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité