Bénin : les ex-employés de Glo Mobile lancent un S.O.S à l’endroit du Chef de l’Etat

Bénin : les ex-employés de Glo Mobile lancent un S.O.S à l’endroit du Chef de l’Etat

Devenus chômeurs et sans indemnités depuis quelques mois suite au retrait de la Licence du réseau Gsm Glo Mobile Bénin et la saisie de ses fonds, les ex-employés ne savent plus à quel saint se vouer. Convaincus que le Président de la République est le seul qui peut décanter la situation, ils se sont réunis en collectif pour lui adresser une lettre ouverte.

Les ex-employés du réseau Gsm Glo Mobile Bénin reconnaissent et saluent les réformes engagées par le gouvernement de la rupture. Néanmoins, ils se retrouvent dans une situation très difficile depuis des mois et appellent le Président Patrice Talon au secours. En effet, suite à la décision n’2017-274/ARCEP/PT/SE/DR/DRI/DFC/DAJRC/GU, en date du 18 décembre 2017, portant retrait de la Licence du réseau Gsm Glo Mobile, l’opérateur a procédé au licenciement de son personnel le 11 janvier 2018.

Après le licenciement, Glo Mobile Bénin s’est retrouvé dans l’incapacité de payer les indemnités de licenciement des ex-employés. Cette situation s’explique selon la lettre ouverte, par la saisie des fonds dont dispose le réseau sur ses comptes. Ainsi, ils implorent la bienveillance du Président de la République afin que des actions soient menées pour qu’ils obtiennent leurs indemnités de licenciement.

« Nous venons implorer votre bienveillance afin que les autorités compétentes soient instruites pour libérer des fonds saisis sur les comptes de Glo Mobile Bénin, la somme de six cent trente-six millions trois cent treize mille trois cent soixante un francs (636 313 361 F CFA) qui servira à payer les indemnités de licenciement des ex-employés de Glo. Notons qu’il y a une disponibilité financière de plus de deux milliards (plus de 2 milliards de francs CFA) sur le compte de Glo Mobile Benin ».

Extrait de la lettre ouverte adressée au Chef de l’Etat

Pour rappel, le réseau Gsm Glo Mobile Bénin a perdu sa licence suite à la décision n’2017-274/ARCEP/PT/SE/DR/DRI/DFC/DAJRC/GU de l’ Autorité de Régulation des Communications Electronique et de la Poste (Arcep) , en date du 18 décembre 2017. Cette décision a entraîné d’office la cessation de toutes activités par le réseau sur le territoire béninois.

En effet , la convention d’exploitation de réseau de téléphonie mobile de norme GSM signée entre le gouvernement béninois et la société GLO BENIN SA , le 20 août 2007 est arrivée à terme depuis le 19 août 2017. Mais le gouvernement a accédé à la demande de renouvellement de la Licence , introduite par la société GLO BENIN SA le 30 MAI 2016, ce qui justifie le temps de grâce qui lui a été accordé. La présente décision est intervenue suite à l’échec des négociations entre les deux parties sur les nouvelles conditions du renouvellement de la Licence.

A lire également