A la UnePolitique

Bénin: l’he Guy Mitokpè chez Sabi Korogoné

Incarcéré à la prison civile de Cotonou depuis le mardi 02 octobre dernier, le Porte-parole de l’Initiative de Nikki, Sabi Sira Korogoné a reçu hier, la visite du député Guy Mitokpè. L’élu parlementaire est allé lui apporter son soutien après sa condamnation à un an d’emprisonnement ferme en plus de trois millions d’amende par le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

« Oui, je l’ai vu, il est effectivement à la prison civile de Cotonou… Sabi Korogoné, je lui ai rendu visite. Nous avons parlé, il garde la même vigueur, le même moral de combattant pour ses convictions« , a fait savoir l’honorable Guy Mitokpè qui pense que Sabi Sira Korogoné est un prisonnier politique de plus. « Lorsque j’ai vu Korogoné, je me suis dit ou je me rends davantage compte que nous sommes tous de potentiels prisonniers« , a-t-il ajouté. Car, « A tout moment, comme au temps de Staline, chacun de nous peut être interpellé… interpellé pour nos convictions, interpellé pour avoir osé dénoncer… », a souligné le député de la 16ème circonscription électorale. Pour lui, tout le monde ne peut pas applaudir au même moment.

--- Publicité---

« Le régime qui régente tout actuellement dans mon pays, ne voudrait que personne ne parle si ce n’est pour le glorifier… Taisez vous et applaudissez, sinon exil ou prison, à vous de choisir », s’est-il indigné. Et de poursuivre: « Mais nous avons choisi de parler, nous parlons sans injurier; nous parlerons pour dénoncer; nous parlerons pour défendre le peuple; nous parlerons pour rappeler les promesses non tenues; et enfin nous parlerons pour proposer« . A l’en croire, l’homme d’affaires Sébastien Ajavon et le député Valentin Djènontin sont entrain d’être poussés à l’exil. « Pour nos convictions et pour le bien de ce pays, nous continuerons d’être debout pour lutter, combattre, défendre et gagner, ensemble avec le peuple souverain », a-t-il conclu

---Publicité---

6 commentaires

  1. ON DIRAIT QUE PERSONNE NE LIT CECI OU ALORS L’ON SE DIT NE RIEN COMPRENDRE A CES CHARABIAS DE CES POLITICIENS.
    DAIGNE LE CIEL QUE VIVE LE BENIN AVEC DES HOMMES VERITABLEMENT LA TETE EN AVANT ET NON LE VENTRE EN AVANT POUR LE BONHEUR DE CHACUN ET DE TOUS INCH ALLAH.
    BENI SOIT LE SEIGNEUR.

  2. Mitokpè l’agité politique. Il n’est même pas capable de reconnaître le danger que cet énergumène et sa clique font planer sur l’unité et la cohésion nationales. Pouaaah!

    1. Dites nous les propos exacts de Sabi qui font planer un danger sur l’unite et la cohesion nationale!
      Il ne suffit pas de repeter les mendonges du clan Talon pour qu’ils deviennent verite!
      Rien dans les propos de jeunes de Nikki ne menace l’unite et la cohesion nationale.
      Son arrestation arbitraire peut a contrario menacer l’unite et la cohesion nationale en mettant a nu les dispzrites de traitement des citoyens beninois!

      1. Pour le pyromane Amelagbe: « …Nous dénonçons avec véhémence les cas d’acharnement orchestré contre Idrissou BAKO, contre Komi KOUTCHE, pour ne citer que ces deux cas qui crèvent l’œil : nous sommes là à la limite du tolérable : la jeunesse du nord répliquera à toute tentative d’arrestation de ces dignes fils par tous les moyens dans un Etat où la justice prend désormais le manteau d’un fauve qui ne dévore que les ressortissants d’une région. (…) Nous avons choisi de prendre nos responsabilités pour arrêter la saignée : la jeunesse militante du nord dit non à l’imposture. (…) parce que nous sommes entraînés sur un terrain qui n’a jamais été notre choix, nous sommes venus à Nikki et avons pris une décision unique mais avant, allez aussi lui dire que la jeunesse du septentrion n’a plus peur de lui(…) on ne peut plus attendre : place à l’action après la réflexion. Écrivons une nouvelle page de lutte comme nous l’ont déjà prouvé nos aînés héros des luttes passées »

  3. Je ris seulement. Qui ce petit agité de député veux tromper en rendant visite à un agité désoeuvré. ???? Hypocrite

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité