A la UnePolitique

Bénin – Renforcement du bloc progressiste: Amoussou reçoit 5 adhésions de taille

Constitué au départ d’une dizaine de formations politiques, le bloc progressiste se renforce de plus en plus par de nouvelles adhésions. C’est ainsi que cinq nouveaux partis politiques viennent de formaliser leur adhésion.

Cinq nouveaux partis politiques viennent de signer leur entrée dans le bloc progressiste. Il s’agit notamment:

--- Publicité---

  • du Rassemblement de la Nouvelle Conscience du secrétaire générale à la présidence de la République; l’ancien ministre Irénée Pascal Koupaki.
  • de l’UDS du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia ;
  • de la Coalition Bénin Révélé conduite par la ministre  Adidjatou MATHYS ;
  • le Front pour le Bénin Républicain est une métamorphose du parti FRAP du Ministre Marcel De SOUZA;
  • la Force Unie pour le Progrès auquel appartiennent l’He Augustin AHOUANVOEBLA, l’He Badirou AGUÉMON et Paulin GBÉNOU.

Il faut préciser que le bloc progressiste mis en place depuis Mars 2018 par onze partis politiques béninois est un creuset politique qui soutient l’action du président Patrice Talon. L’existence de ce bloc a été officialisé courant le mois de Juillet dernier. Il a pour objectif  d’ouvrir une nouvelle ère dans la classe politique béninoise, notamment avec la question de la réforme du système partisan prônée par le président de la république. Sa mission est d’œuvrer pour garantir et promouvoir la paix, la justice sociale, la démocratie, l’Etat de droit, les libertés individuelles, la bonne gouvernance, la solidarité et le développement au Bénin.

Au titre des partis politiques ayant été à la base de la constitution de ce creuset politique, on note:

  • l’Union fait la nation (UN),
  • les Forces démocratiques unies (Alliance FDU),
  • la Renaissance du Bénin (RB) aile Zinzindohoué,
  • l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND),
  • l’Union pour le Bénin (UB),
  • Alternative citoyenne (AC),
  • le Congrès du peuple pour le progrès (CPP),
  • l’Union pour la solidarité et le progrès (USP-Alléluia),
  • la Nouvelle vision pour la fraternité et le développement (NVFD),
  • le Congrès pour le développement et la solidarité (CDS-Finagnon)
  • et le Parti pour la démocratie et le progrès social (PDPS).

---Publicité---

Un commentaire

  1. ce bloc est un bebe :mort né depuis quand les blocs fonctionnent dans ce pays de biglochemin ; c’est la guerre de leadership qui en aura raison .a voir la composition just se regrouper pour retrouver son siege au parlement c’est ca qu on appelle la politique au benin et non l’interet general . il ya des gens depuis 90 qui ne court que derriere les postes politiques ;on se demande quelle profesion exercent ils

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité