Bénin: Roland da Hêfa plaide une situation atténuante pour Korogoné

Les appels pour la libération de Sabi Sira Korogoné, écroué à la prison civile de Cotonou se multiplient et s’intensifient. Ou tout au moins une situation atténuante de la peine écopée par le Porte-parole de l’Initiative de Nikki. C’est du moins le souhait du Conseiller communal, Roland Da Hêfa.

Dans son adresse, il est à retenir essentiellement que Sabi Sira Korogoné n’est pas un « délinquant » mais plutôt un apôtre de la paix. Il était d’ailleurs l’un des jeunes qui avaient eu la merveilleuse idée de se mettre ensemble en 2015 dans un creuset baptisé « Collectif Tous Unis pour la Paix » pour une alternance démocratique en 2016 dans un climat de paix et d’unité nationale.

« …Tant l’élection présidentielle de 2016 approchait à grands pas avec son lot d’invectives des différents états-majors des candidats. Dès l’entame, Sabi Sira Korogoné ne s’est pas fait prier pour se joindre à ce groupe dont le leitmotiv était la transition apaisée du pouvoir d’État en 2016. Ce qui a été d’ailleurs ainsi fait par la grâce de Dieu« , a rappelé Roland Da Hêfa dans son message sans manquer de souligner que toutes les activités menées à l’époque ont été sur fond de cotisation des membres dont Sabi Sira Korogoné. Tout en invitant l’ensemble des Béninois à œuvrer pour la promotion de la paix, le Conseiller communal Roland Da Hêfa va plaider pour l’atténuation de la peine infligée à Sabi Sira Korogoné.

Et pourtant Korogoné est un apôtre de la paix…

(Tous unis pour la paix. Une situation atténuante pour le jeune acteur politique)

Le projet a pris corps un mois de décembre 2015 au terme d’un déjeuner à mon domicile.
La motivation première et fondamentale était de préserver la stabilité, la paix et la démocratie béninoise qui est une de nos fiertés. Tant l’élection présidentielle de 2016 approchait à grands pas avec son lot d’invectives des différents états-majors des candidats. Dès l’entame, Sabi Sira Korogoné ne s’est pas fait prier pour se joindre à ce groupe dont le leitmotiv était la transition apaisée du pouvoir d’État en 2016. Ce qui a été d’ailleurs ainsi fait par la grâce de Dieu. Le groupe constitué de cadres émérites, acteurs politiques et activistes tous jeunes qui s’est élargi dans le temps a été baptisé « Collectif Tous Unis pour la PAIX  » .
Au menu de nos actions: conférences de presse(voir photos), émissions de sensibilisation aux bons comportements durant les périodes électorales, grands concerts itinérants à des places publiques de référence( étoile rouge, etc)

Nos spécificités:

– Toutes nos activités s’organisaient sur fond de cotisation des membres que nous étions dont Sabi Sira Korogoné.

– On sollicitait les expertises à l’interne.

– Tous les états-majors qui participaient à l’époque de l’animation de la vie politique était présents et représentés sans exception.

Morceaux choisis:
Roland DA HEFA
Sabi Sira Korogoné
N’Souglo Soglohoun
Oswald Homeky
Richard Boni Ourou
Chabi Yayi
Constantin Amoussou
Cyriaque Edon
Monique Décadjèvi
Cyprien Koboudé
Céphise Béo Aguiar
Bellarminus Kakpovi
Josué Azandegbey
Mabel Adékambi
Serge Nonvignon
Dônklam Abalo
Kinoss Dossou
Jean-Paul Aplogan
Kamal Habib.
Kader Touré
Etc

C’est le lieu de réitérer nos sincères remerciements à ces virtuoses de la chanson :
King Mensah, Richard Flash, Kmal Radji, Anna Teko, Belmonde Z, Sèssimè, Sergent Markus, etc.

Pour toutes ces bonnes actions à son actif qui ont fait le terreau entre autre à l’avènement du gouvernement de la rupture, je dis
#LibérezSabiSiraKorogoné.
#Lapaixnestpasunvainmot
#TousUnisPourlaPaix

Roland DA HEFA
Professionnel de la Communication,
Conseiller Communal à la Mairie d’Adjohoun.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus