Bénin: bonne nouvelle pour les propriétaires de motos sans pièces

Thomas Agbéva, le directeur de l’Agence Nationale des Transports terrestres (Anatt) était face à la presse ce vendredi 16 novembre 2018. Dans sa déclaration, il a présenté le bilan de l’opération d’immatriculation des engins à deux et trois roues. Il a également annoncé une mesure pour soulager les propriétaires de motos sans pièces.

Plus de soucis pour l’immatriculation des motos sans pièces. C’est ce qu’il convient de retenir des propos du directeur de l’Anatt qui a indiqué aux concernés la démarche à suivre. A l’en croire, les propriétaires de motos désireux de faire immatriculer leurs engins, mais qui sont confrontés au problème de pièces non retrouvées peuvent désormais se rapprocher des commissariats pour une solution adéquate.

En effet, les concernés devront récupérer au niveau des commissariats, un certificat de perte et un acte de témoignage (deux témoins au moins). Ces documents devraient ainsi leur permettre de constituer le dossier d’immatriculation auprès de l’Anatt. Pour le directeur de l’Anatt, cette alternative donnée à ceux qui sont dans de pareille situation s’inscrit dans la logique de son agence de permettre à tous les usagers de se mettre en règle.

Par ailleurs, il ressort de l’intervention du directeur que ceux qui n’ont pas encore reçu leurs plaques alors qu’ils ont déjà déposé leurs dossiers peuvent présenter le récépissé de demande d’immatriculation lors des contrôles. Il faut rappeler que le contrôle des plaques d’immatriculation redémarre le 1er décembre 2018, après le moratoire de trois mois donné par le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique en date du mardi 28 août 2018.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus