Bénin: le député Nourénou Atchadé parle de la délivrance du récépissé des FCBE

Le parti Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) détient désormais son récépissé d’existence en tant que parti politique régulièrement enregistré au Bénin. Mais selon les propos du député Nourénou Atchadé, le parti a dû effectué un parcours de combattant pour avoir ce précieux sésame. Invité sur Sikka Tv , l’élu FCBE a évoqué quelques implications de la délivrance dudit récépissé dans la période actuelle.

Pendant que des partis politiques qui ont fait leurs congrès constitutifs des mois après celui des FCBE obtiennent facilement leurs récépissé, il a fallu que les « cauris » attendent plus de six (06) mois avant de l’avoir. Une situation jugée incompréhensible par le député qui s’étonnent par ailleurs de la délivrance simultanée des récépissé de l’Usl et FCBE. Mieux, il évoque la durée de vie des récépissés qui ne pourront plus servir à rien dans quelques mois.

« …le papier qu’il vient de signer, dans quatre mois devient un chiffon . Il y a une nouvelle charte qui dit que nous disposons de 6 mois après la promulgation de la loi pour nous conformer à la nouvelle charte. La loi a été promulguée il y a 2 mois déjà, donc on a quatre mois pour nous conformer ». 

Nourénou Atchadé

Et par rapport à la nouvelle charte des partis politiques, le député rassure que les FCBE ont déjà joué leur partition le mardi 20 novembre 2018. Le parti s’est en effet conformé aux exigences de la nouvelle loi et attendent la réaction de l’autorité ministérielle. Selon Nourénou Atchadé, ce qui préoccupe actuellement le parti FCBE, c’est la stratégie à adopter pour ratisser large au cours des législatives prochaines. A ce propos, il confie que des discussions sont en cours pour une unicité d’action au sein de l’opposition.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus