Bénin – Politique : la mouvance présidentielle au bord de l’éclatement

Dans une publication un peu lointaine, nous avions évoqué les difficultés auxquelles seront confrontés, les soutiens du chef de l’Etat à s’organiser en deux blocs conformément à la décision issue de la rencontre du dimanche 16 septembre dernier entre Patrice Talon et les grandes personnalités de la mouvance et les ténors de la classe politique soutenant ses actions. Au fil des jours, les choses semblent nous donner raison.

La mouvance présidentielle n’ira pas aux élections législatives avec deux blocs. C’est un secret de polichinelle. Les questions fondamentales relatives notamment aux positionnements, leaderships et attributs des partis et formations politiques n’ont pu faire l’unanimité. Et au lieu de deux blocs, la mouvance est à trois et se prépare à accueillir le quatrième dans les tout prochains jours.

[su_heading size= »17″ align= »left »]A lire aussi : Bénin: après l’UDBN, l’AND de Valentin Houdé va créer son propre bloc politique [/su_heading]

Après l’Union démocratique pour un Bénin nouveau de Claudine Prudencio, qui veut faire cavalier seul, l’Alliance nationale pour la démocratique et le développement aile Valentin Houdé rejette les blocs pro-Talon. La résolution a  été prise à l’issue de la réunion du bureau politique tenue vendredi 09 novembre dernier. Député et membre de la majorité parlementaire, le 2è questeur de l’Assemblée nationale veut être solitaire, s’opposant d’emblée aux vœux de Patrice Talon.

Une attitude qui vient corroborer ses propos lors des débats sur le budget de l’Assemblée nationale.  “On peut être opposant ou de la mouvance; mais si je suis de la mouvance, je dois défendre aveuglément ce qui n’est pas à défendre? On n’est pas venu ici pour défendre Talon ni le ministre des finances. C’est de notre budget qu’il s’agit en tant que députés » 

Chaque fois quand vous prenez la parole, c’est pour nous dire il faut serrer la ceinture, le gouvernement n’a pas les moyens. Vous êtes Béninois plus que qui ? Je suis Béninois comme vous, je viens d’un village et d’une région aussi. Moi je ne veux être le klébé de personne…. On dit qu’il n’y a pas vassalisation de l’Assemblée, on assiste à quoi maintenant ? … Je le dis. Si ça va me coûter quelque chose, que ça me coûte

Valentin Aditi Houdé

Tout en restant dans la barque, Valentin Houdé, député de la 6è circonscription veut être libre. Des personnalités pas des moindres et influentes de la mouvance s’apprêtent à clamer aussi leur liberté. Après l’UDBN et l’AND à qui le tour ?

En tout cas, la vision de Patrice Talon qui est de se regrouper autour d’idées fortes et transversales, et non des personnalités clivantes peine à prospérer. La réforme du système partisan avec des personnalités obnubilées par le pouvoir aura du plomb dans l’aile.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus