Bénin – Rencontre Houngbédji Bernard Houngbibo: le PRD à la conquête d’un grand pion

Le parti du renouveau démocratique (PRD de Me Adrien Houngbédji en passe d’avoir un bon allié politique pour verrouiller la 5è circonscription électorale). C’est le sens de la rencontre entre le leader charismatique des « tchoco-Tchoco » et Bernard Houngbibo le Dimanche 18 Novembre 2018 à Sékou.

Le rapprochement du président du parti du renouveau démocratique et Bernard Houngbibo suscite depuis le dimanche dernier la crainte au sein de la coalition Bénin en route et alimente les commentaires. Selon quelques indiscrétions, des conseillers communaux et élus locaux acquis à la cause de Bernard Houngnibo dont la popularité dans la 5è circonscription électorale est incontestée, cette rencontre entre les deux leaders n’est en réalité qu’une rencontre de courtoisie et non une rencontre d’adhésion au PRD.

Il faut faire remarquer pourtant que la visite de Me Adrien Houngbédji le Dimanche 18 Novembre 2018 à Bernard Houngbibo à Sékou, un arrondissement de la Commune d’Allada a été l’occasion pour les deux hommes entourés pour la circonstance des élus locaux et communaux et des sympathisants ainsi que des militants du PRD de la circonscription électorale de faire un meeting géant. Meeting au cours duquel les militants du parti du renouveau démocratique ont émis le vœu de voir Bernard Houngbibo être leur porte flambeau dans la circonscription électorale. Même si la réponse de la personne fortement courtisée actuellement par les différents blocs politiques notamment par le Bloc Bénin en Route reste encore mitigé, il faut reconnaître que le PRD est sur la Bonne voie pour avoir comme un allié politique dans la 5è circonscription électorale une personnalité dont l’ancrage sociale et politique du fait de sa générosité et de ses œuvres sociales n’est plus à démontré.

Il n’y a donc plus aucun doute maintenant que le PRD a pris provisoirement sa distance avec le bloc républicain, qu’il travaillera à étendre son hégémonie sur l’ensemble du territoire à travers d’intenses négociations avec des leaders incontestés des zones convoitées. La tâche ne sera pas facile car le PRD doit s’attendre à affronter sur le terrain ses alliés politiques actuels avec qui il a pris ses distances. Il va sans dire que ces derniers travaillent eux aussi à renforcer leur différents bloc pour être présents sur l’ensemble du territoire en vue des législatives de 2019.

En tout état de cause, si l’un des hommes les plus populaires de la cinquième circonscription électorale n’est pas encore avec le PRD, cela ne sera plus qu’une question de temps. Le parti arc-en-ciel pourra bientôt compter sur ce fils de Sékou pour sécuriser ce périmètre électoral.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus