Emmanuel Macron: comment sa femme Brigitte Macron ravale sa peine

Affectée par la mort de son frère, Brigitte Macron a dû se ressaisir pendant les commémorations de l’Armistice.

La première dame française Brigitte Macron a perdu son frère Jean-Claude Trogneux le 9 novembre dernier, ses obsèques se sont déroulées le 13 novembre à Amiens. Malgré cela, elle était le 11 novembre 2018 aux côtés de son mari, le président Emmanuel Macron. Car, le lendemain de la mort de Jean-Claude Trogneux, le 10 novembre 2018, le couple présidentiel commémorait le centenaire de l’Armistice 1918. Un moment très compliqué pour la Première dame, qui a à peine eu le temps de digérer la sombre nouvelle. Selon nos confrères de Point de vue, il aurait fallu à Brigitte Macron quelques instants avant de se concentrer sur ses obligations de la journée.
« Dans le vestibule de l’Elysée, la Première dame s’isole un instant pour chasser l’émotion qui la submerge. La veille, elle a dû annuler sa visite à Péronne, au côté du président, pour se rendre en urgence à Amiens, où son frère aîné, Jean-Claude Trogneux, venait de mourir. Quelques minutes lui ont suffi pour rassembler ses forces », peut-on lire dans le journal relayé par gala.
Pour soutenir son mari, le président français Emmanuel macron, Brigitte Macron a donc ravalé sa peine, afin de faire bonne figure pendant quelques heures.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus