Société

Festival des « Sans voix » : le SSPH et La Chrysalide promeuvent la personne handicapée

C’est par une randonnée cycliste à travers Calavi Kpota et Akassato marché, que le service des sœurs pour la promotion humaine (SSPH) en collaboration avec La Chrysalide a lancé l’étape 2 de sa sensibilisation sur la protection et la promotion du droit des personnes handicapées.

En marge de la 26e journée mondiale des personnes handicapées, le SSPH a lancé une campagne de vulgarisation et de valorisation des personnes handicapées lancée le samedi 17 novembre 2018. Ce lundi 19 novembre, l’initiative a connu sa deuxième étape avec une forte mobilisation et une ambiance festive. Après la randonnée cycliste (Kpota – Akassato), place a été faite à la sensibilisation.

--- Publicité---

Tout est parti de l’enceinte de l’église Notre Dame Immaculée d’Akassato. A cette étape, tour à tour, les organisateurs ont fait comprendre aux curieux que les personnes handicapées ont les mêmes droits que tous. L’occasion a été pour eux d’attirer leur attention sur la loi sur la protection et la promotion des droits de la personne handicapée. Un exercice similaire a été fait dans le marché de la localité avec des témoignages.

Le record de mobilisation a été fait à l’EPP Akassato avec plus de 500 écoliers mobilisés. Les maîtres et directeurs ou directrices ont prêté une oreille attentive à la sensibilisation sur les personnes handicapées ainsi que les écoliers qui se sont prêtés à des questions. A ce niveau, l’accent a été mis sur l’inclusion des personnes handicapées et leur accessibilité dans les salles de cours. La sœur Léonie Dochamou et sa suite ont entamé ensuite un échange de témoignage et valorisation de l’utilité pour les parents et les enseignants d’encourager la scolarisation des personnes handicapées.

L’avant-dernière étape a été particulière. L’équipe de sensibilisation a eu droit à un accueil chaleureux de quelques responsables de l’arrondissement d’Akassato en absence du maire avec quelques administrés. Après près de deux heures d’explication sur la nouvelle loi et la séance questions réponses, ces derniers ont promis d’être les ambassadeurs de la noble cause auprès des autorités politico-administratives.

Le centre de formation professionnelle des personnes handicapées d’Akassato a été la dernière étape de la sensibilisation. A ce niveau, une trentaine de personnes avec différents handicapes ont été entretenues sur la nouvelle loi. Il s’est agi pour les organisateurs de leur faire connaître leurs droits et ainsi que leurs devoirs. Un passage marquant ont-ils reconnu par la voix d’un des leurs. Ce dernier a remercié aux noms de ses collègues la SSPH et La Chrysalide pour cette lutte qui est la leur.

La particularité de cette initiative est la randonnée cycliste (personnes à tricycle et sur vélo VTT, mise à leur disposition par la Fédération béninoise de Cyclisme). Sans oublier le Basket-ball en fauteuil roulant. La caravane de sensibilisation va s’ébranler d’Akassato pour Sékou ce mardi 20 novembre…

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité