Politique

Gambie: vers l’abolition de la peine de mort

Le Samedi 17 Novembre 2018, le porte-parole du gouvernement gambien,  Ebrima G. Sankareh, a annoncé l’intention de l’exécutif d’abolir la peine de mort. Ce souhait découle des réformes constitutionnelles en cours et ceci après les deux décennies de pouvoir de l’ancien Président Yaya Jammeh.

Après sa prise de pouvoir en janvier 2017, le Président Barrow a imposé un moratoire sur la peine de mort, aboli le statut d’État islamique de la Gambie, a réintégré le pays au sein du Commonwealth, la Cour Pénale Internationale (CPI) mais aussi mis en place une commission qui est chargée de réviser la Constitution gambienne. Ebrima G.Sankareh, porte-parole du gouvernement, a déclaré au nom du Président Adama Barrow que le gouvernement souhaite suivre une trajectoire universelle dans laquelle toutes les nations civilisées recherchent les meilleures pratiques internationales dans tous les domaines. Reprenant les propos du Président Adama Barrow, le porte-parole du gouvernement a déclaré : ‘’je suis convaincu que la sentence capitale n’est pas dissuasive pour le crime, le meurtre ou l’homicide involontaire et qu’il ne souscrit donc pas à cette pratique « la peine de mort »’’. Toujours, en citant le président  Barrow, il a déclaré que « quand des erreurs se produisent et qu’une tierce personne est exécutée, ce sera une erreur très coûteuse et irréparable».

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité