Mauritanie: coup de tonnerre, le président de la république renonce à un troisième mandat

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a annoncé qu’il ne briguera pas un troisième mandat lors de la présidentielle prévue en 2019, ont rapporté mercredi des médias africains et français.

En déplacement à Oualata dans le sud-est de la Mauritanie, le président mauritanien a saisi l’occasion pour faire le point sur son avenir politique, a précisé le site Africa Top Succes (spécialisé dans l’actualité du continent). « Non, je ne me représenterai pas dans la mesure où je vais respecter la Constitution et la Constitution dit que je ne peux pas me représenter au-delà de deux mandats »; a déclaré Mohamed Ould Abdel Aziz devant des milliers de sympathisants.

Mohamed Ould Abdel Aziz ne compte pas, pour autant, prendre sa retraite politique, relève le média africain. « Je vais continuer à m’engager pour la Mauritanie, je reste en Mauritanie et je continuerai à faire de la politique. Je suis là et je ne quitte pas le pays. Je continuerai sur la même voie. Dès que la Constitution me permettra de me représenter, je le ferai », a-t-il déclaré. « Donc, si je ne peux pas me représenter pour un 3ème mandat, je peux me représenter après. La Constitution ne m’empêche pas de me représenter après », a-t-il encore expliqué.

Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu à la tête de la Mauritanie pour la première fois le 19 juillet 2009. Il fut réélu en 2014. Entre 2014 et 2015, il a présidé l’Union Africaine.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus