Noélie Yarigo: « être musclée ne fait de moi un homme »

Il est généralement constaté que les athlètes femmes ont un physique semblable à celui des hommes. On en voit même certaines qui sont visiblement plus musclées que des hommes. Mais cet aspect que leur donne l’athlétisme ne fait pas d’elles des « hommes ». L’athlète béninoise Noelie Yarigo a tenu à faire cette précision pour ceux qui animent la polémique sur son physique.

« Être musclée ne fait de moi un homme », a lancé l’athlète béninoise sur sa page Facebook. Noelie Yarigo dit être une femme au même titre que toutes les autres. Mais il se fait qu’elle se retrouve dans un métier qui lui impose un physique comparable à celui d’un homme. Ce qui ne l’a détourne d’ailleurs pas ce métier qu’elle a choisi et pour lequel elle se bat.

« Certaines personnes, pour me décourager, me disaient : il faut que tu abandonnes le sport pour faire des enfants ; tu es trop musclée, ressemble un peu à une femme sinon personne ne voudra de toi. A croire que les objectifs sont les mêmes (sourire) ».

Noelie Yarigo

Si comme les gens le racontent, son physique peut être un obstacle sur le plan conjugale, Noelie s’en préoccupe peu et reste concentrée sur son objectif. « Moi j’épouse déjà la piste et pour l’instant cela me convient, mon physique également », a-t-elle écrit.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus