A la UnePolitique

Pour le PRD, participer à la création d’un parti sur la base de malentendus, serait suicidaire

Le Parti du renouveau démocratique (Prd) a levé l’équivoque quant à sa fusion au bloc républicain. Alors que la polémique fuse de partout, le Parti de Me Adrien Houngbédji  a sorti un communiqué, ce lundi 19 novembre au soir, qui fait état de sa décision de suspendre sa participation aux travaux préparatoires devant porté sur les fonts baptismaux, le deuxième bloc pro-Talon.

A travers le communiqué signé du secrétaire général, Falilou Akakidi, le Prd se sent flouer par les partis politiques en présence.  ‘’A quelques jours du congrès, on constate que les accords se font et se défont, sans qu’aucun document écrit ne vienne les corroborer. Il y a là une source d’instabilité et de désordre’’, se désolent Me Adrien Houngbédji et les siens. Et  ‘’Participer à la création d’un parti sur la base de malentendus, serait suicidaire’’, conclut le communiqué qui laisse entrevoir un marché de dupe puisque des préalables n’ont pas été réglés. De la conception du logo au courant devant animer le parti en passant par le positionnement géographique électoral, le parti arc-en-ciel dit avoir fait des concessions sans obtenir gain de cause.

--- Publicité---

C’est pourquoi, le parti de Me Adrien Houngbédji suspend jusqu’à nouvel ordre sa participation aux travaux préparatoires devant aboutir à la création du parti Républicain. Mais ceci ne  l’empêche pas de poursuivre ses actions aux côtés du chef de l’Etat. Il a d’ailleurs réitéré son soutien au Président Patrice Talon et réaffirmé son appartenance au Bloc de la majorité parlementaire (BMP).

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité