UNESCO: le Reggae inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité

Un comité spécialisé de l’Unesco qui s’est rencontré ce jeudi 29 novembre 2018 à Port-Louis a intégré la musique Reggae dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.

Le Reggae, une musique importée de la Jamaïque par les nombreux immigrés à la fin de seconde guerre mondiale, qui est devenue populaire en Afrique, aux Etats-Unis, ainsi qu’au Royaume Uni depuis des années vient d’être reconnu par l’Unesco. L’organisation l’a inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité ce jeudi 29 novembre 2018 à Port-Louis, à l’Ile Maurice. A en croire Africanews, cette musique s’ajoute donc à la liste des 400 traditions culturelles telles que les chants, danses, spécialités gastronomiques ou célébrations.

En effet, cette distinction du reggae est due à sa contribution à la prise de conscience « sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité », ainsi que sa dimension « cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle », grâce aux artistes Bob Marley, Tiken,…souligne l’Unesco.

[su_heading size= »17″ align= »left »] A lire aussi : Côte d’Ivoire: le robot Dougoutigui Lobê fait une révélation sur sa vie de couple [/su_heading]

« Le reggae symbolise de nombreux combats contre les inégalités, de nombreuses luttes à travers l’histoire », telles que « la rébellion des peuples opprimés« , souligne France Inter. Il poursuit en ajoutant que cette musique ne peut pas être dissociée du Rastafarisme qui est un mouvement spirituel qui sacralise l’empereur éthiopien Haïlé Sélassié, et qui fait la promotion, de l’usage de la marijuana ou de la ganja.  «  Le titre War de Bob Marley a ainsi été inspiré par le discours à l’ONU de l’empereur en 1963 », laisse lire France Inter.

Par ailleurs, selon France infos, le reggae qui porte la signature de la Jamaïque a connu une ascension fulgurante à la fin des années 90.  Ce style musical qui est issu du Ska et du rocksteasdy a également intégré des influences du jazz et blues d’Amérique.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus