Bénin – CNHU: le cri de coeur des étudiants stagiaires de la 6ème année de médecine

Les étudiants en 6ème année de médecine (promotion 2018-2019 des Internes) de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) expriment leur indignation face aux difficultés auxquelles ils sont soumis. Dans un cri de coeur lancé à l’endroit des autorités béninoises, les étudiants réclament le minimum afin que leur formation se passe dans de bonnes conditions au Centre national hospitalier universitaire (CNHU) Hubert Maga de Cotonou.

Dans une lettre ouverte, les étudiants ont décrit les conditions dans lesquelles leur séjour se passe au CNHU. Selon cette lettre ouverte, les internes de la FSS au CNHU travaillent dans des conditions très difficiles. «Nous n’avons même pas le minimum pour les soins, les gans, les antiseptiques, les manomètres, bouteilles d’oxygène, tous les services ne disposent pas de groupe électrogène, les salles de garde installées sur des puisards, etc. ». Ils estiment que tout ceci constitue un danger aussi bien pour eux que pour leur entourage et familles.

[su_heading size= »17″ align= »left »]A lire aussi : Bénin: les étudiants de la FSS en colère contre l’administration[/su_heading]

Selon les propos de l’un des étudiants rencontré par La Nouvelle Tribune Info Plus, ils ne bénéficient même pas d’une prise en charge de la part du CNHU. « Si aujourd’hui, quelque chose arrive à quelqu’un d’entre nous, n’eut été les camarades qui vont courir, cotiser pour payer les soins, celui-là ne peut pas être pris en charge au CNHU où il sert 100 heures par semaine », a-t-il confié au média.

Selon leurs dires, les structures impliquées dans leur formations sont conscientes de la situation, mais semblent ne pas y trouver des solutions adéquates depuis des années. La FSS et le CNHU leurs auraient dit qu’ils ne disposent pas des ressources nécessaires pour répondre à leurs doléances. Mais les étudiants de leur côté estiment qu’ils n’en demandent pas beaucoup, juste le minimum. « Une salle de garde bien équipée, une couverture vaccinale pour tous les étudiants en médecine dès la 2ème année, une allocation mensuelle ». C’est entre autres ce qu’ils réclament pas forcément pour eux, mais pour les promotions à venir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus