A la UneSociété

Bénin – Commune de Matéri: 13 conseillers rejettent le budget de la mairie, exercice 2019

Le torchon brûle entre Sorikoua Sambiéni, maire de la municipalité de Matéri et les conseillers. Pour preuve, ils ont rejeté le budget primitif exercice 2019 et sollicite un audit de la gestion du premier responsable de la commune.

Selon l’information rapportée par l’Agence Bénin Presse, 13 conseillers ont saisi le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah pour donner les raisons qui fondent leur refus d’adopter le budget de la commune exercice 2019. Il s’agit notamment de l’avenant sur la construction de l’hôtel de ville d’un montant de 21 999 767 CFA relatif aux grosses œuvres de travaux complémentaires, sans délibération préalable du conseil communal, le grand retard dans les travaux de réfection de la maison des jeunes de Matéri dû aux injonctions du maire contraignant à l’abandon du chantier par l’adjudicataire et le retard dans l’achèvement des travaux de construction d’un pont sur l’axe Tchanhoun-Koutoukondiga, dû aux modifications incessantes du maire, détaille ABP. Plus loin dans la correspondance, les conseillers signalent le perpétuel recommencement des travaux de construction d’un ouvrage de franchissement sur l’axe Matéri-Yanga-Tantéga, à cause des touches personnelles du maire et la perte d’un projet d’aménagement du bas-fond de Kouforpissiga, pour le maraîchage professionnel à cause de son déplacement sur un autre site par le maire, sans une autorisation de l’organe délibérant, qu’est le conseil communal.

--- Publicité---

ABP ajoute également que les conseillers dissidents ont évoqué la mauvaise gestion et surtout aux fins personnels, des tracteurs offerts aux femmes de la commune, malgré la mise en place d’un comité de gestion desdits tracteurs, l’achat d’un tracteur usagé sans aucun respect des procédures de passation de marché et le refus catégorique du maire, malgré la demande des conseillers, d’intégrer dans la rubrique recette « Dons et legs » du budget primitif 2019, un don de 6 millions de francs CFA de l’honorable Barthélémy Kassa en terme d’appui à la commune pour l’acquisition d’un véhicule de commandement.

Toute chose qui fâche les conseillers qui réclament un audit de la gestion du maire Sorikoua Sambiéni.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité