Société

Bénin: le tandem ONG APoDaB-Salem fait don de vivres aux aveugles de Sègbéya

Les responsables des Organisations non gouvernementales Aides aux populations pour un développement durable à la base (APoDaB) et Salem se sont donnés la main pour soulager les peines des pensionnaires du centre de promotion sociale des aveugles et amblyopes de Sègbéya, Akpakpa Cotonou. C’est à travers une cérémonie fort simple, mais empreinte de solennité que les deux ONG sœurs ont procédé à la remise des vivres aux autorités du centre ce lundi 17 décembre 2018 en présence des bénéficiaires.

 

--- Publicité---

 Des sacs de riz, des cartons de spaghetti, des cartons de vêtements, des bidons d’huile, des cartons de biscuits. Tel est le lot de vivres remis aux autorités du Centre de promotion sociale des aveugles et amblyopes de Sègbéya ce lundi par les dirigeants des ONG APoDaB et Salem. Pour le Directeur exécutif de l’ONG APoDaB, Roland Hounguèvou, « il s’agit d’un geste symbolique mais qui pourrait aider les pensionnaires de ce centre à avoir un petit instant de joie en cette veille de fin d’année ». « L’un de nos objectifs, c’est de doter les orphelinats et centres sociaux de vivres, de vêtements et de médicaments afin de leur permettre de disposer d’un outil pouvant les maintenir à l’école pour l’atteinte de l’objectif global qu’est l’éducation pour tous », a fait signaler Roland Hounguèvou qui ajoute que « la venue dans les locaux du centre ce lundi, loin de toute action propagandiste, est un moment de communion, de collaboration et surtout de partage d’un instant de bonheur avec les pensionnaires du centre qui sont d’ailleurs de jeunes frères et sœurs ». Tout en réitérant la disponibilité de son staff dirigeant à être toujours aux côtés des pensionnaires de ce centre, le directeur exécutif de l’ONG APoDaB a invité les bénéficiaires à redoubler d’ardeur pour une performance scolaire appréciable.

Même engagement du côté de l’ONG partenaire qui, par la voix de son président, a émis le vœu de voir ces enfants s’insérer dans la vie professionnelle. « Notre venue ici ce lundi 17 décembre, ne sera pas la dernière car nous nourrissons l’ambition de prendre désormais le pouls réel de la maison, de recenser vos besoins pour un geste plus adapté à l’avenir », a-t-il promis.

« Nous avons aujourd’hui gagné le pari de l’éducation, de l’enseignement. Mais le pari de l’insertion professionnel reste toujours à gagner car nos enfants, après formation et même badés de diplômes universitaires, n’arrivent toujours pas à s’insérer dans la vie professionnelle. Ce combat doit être désormais notre défi », a lancé le directeur du centre Jérémie.

« Vous êtes désormais nos amis. Car un ami, c’est celui qui vous aime et celui qui vous aime, c’est celui-là qui se souvient de vous et se rapproche de vous les bras aussi chargés », s’est réjoui le directeur du centre. Et pour les bénéficiaires, c’est un grand soulagement et un immense plaisir car « il est rare de rencontrer des gens aussi généreux surtout en ces temps qui courent ». « Nous vous en sommes gré et nous prions l’Eternel très haut afin qu’il vous fortifie davantage, qu’il bénisse vos entreprises et vous comble de toutes ses grâces. Vous avez pensé à nous, infiniment Merci », a fait savoir le représentant des bénéficiaires. Au nom donc de tout son staff, le directeur du centre a promis une meilleure utilisation, surtout judicieuse du don qui a été fait par ces deux ONGs sœurs. Une visite guidée dans le centre a permis aux donateurs du jour de clôturer cette cérémonie de remise de dons de vivres.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité