A la UneSociété

Bénin – Procès Icc-Services: les montants payés aux membres de la commission d’enquête

Le Procès Icc-Servies ouvert devant la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) ne laisse passer aucun détail de la crise. Lors de la 7ème journée, la Cour s’est intéressée aux émoluments payés aux membres de la commission d’enquête mise en place dans le cadre de la gestion de la crise.  

Pour éclairer la Cour sur cet aspect, c’est Barnabé Adounsiba, major de l’ex-gendarmerie nationale à la retraite et membre de la commission d’enquête judiciaire mise sur pied pour gérer ce dossier en 2010 qui a été appelé à la barre. Répondant aux différentes questions en qualité de sachant, Barnabé Adounsiba a levé un coin de voile sur les perdiems dont bénéficiais chaque membre de la commission d’enquête judiciaire.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin – Procès Icc-Services: la vérité tarde à sortir selon le président de la CRIET[/su_heading]

Selon ses dires, proportionnellement aux grades, les membres de la commission percevaient entre 30 mille et 20 mille F cfa par jour comme perdiem. En effet, cette commission composée de 15 membres avait pour mission principale de répertorier tous les biens meubles et immeubles des responsables et des agents Icc-Services et de les mettre à la disposition de la justice. A en croire le sachant Barnabé Adounsiba, la commission s’est rigoureusement acquittée de cette mission. Il précise par ailleurs que l’Etat reste leur devoir deux mois de payement, car les perdiems ont été payés pendant trois mois sur les cinq mois de mission.

Interrogé sur l’origine des ressources qui a permis de payer les membres de la commission, Barnabé Adounssiba dit ne rien en savoir. Par contre, l’ancien ministre de la justice, Grégoire Akoffodji, estime qu’il s’agirait du budget national. Pour lui, cette dépense a été surement faite sur la base des rubriques des charges non réparties du budget général de l’Etat.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité