Société

Bénin – Procès Icc-Services: Sévérine Lawson parle des fonds issus de la vente des biens saisis

La journée du lundi 14 janvier 2019 était très attendue dans le cadre du procès Icc-Services en cours devant la CRIET depuis quelques semaines. Pour cause, Sévérine Lawson, ex Agent judiciaire du trésor et présidente du Comité de suivi de la crise est appelée à déposer devant la Cour sur certains aspects de la gestion de la crise, notamment à propos des biens saisis chez les promoteurs de la structure Icc-Servicves.

Sévérine Lawson n’est véritablement mêlée à la gestion des biens saisis chez les promoteurs de la structure Icc-Services et qui devraient servir au payement des spoliés. C’est ce qu’il convient de retenir de sa déposition dans laquelle il se dédouane totalement. A l’en croire, ce n’est pas le Comité de suivi qui a procédé au recensement des biens, encore moins à la vente desdits biens.

--- Publicité---

« Parler de recensement au niveau du comité de suivi est un peu trop dit. Le comité de suivi n’a pas les moyens pour faire les recensements. Nous avons mis en place des lignes pour permettre aux gens de faire des dénonciations. Nous avions donc remis les dénonciations que nous avons eu au comité d’enquête judiciaire. Ce que je sais pour ce qui concerne les biens meubles et les véhicules, des commissaires priseurs ont été commis pour vendre les biens. C’est le moment de préciser au public que Mme Séverine Lawson n’a vendu aucun bien, le comité de suivi n’a vendu aucun bien. Les biens ont été vendus par des commissaires priseurs commis par le juge d’instruction en charge du dossier », a-t-elle affirmé.

Pour Sévérine Lawson, les fonds issus des deux ventes devraient être versés sur le compte ouvert au trésor public. Mais lorsqu’il s’est agi de faire le point des ressources disponibles et voir dans quelle mesure entamer le payement, elle a compris que les choses ne se sont pas passées comme elle se l’imaginait. « J’ai constaté que le point sur le compte n’était pas bon. Ils (les commissaires priseurs) m’ont dit que le juge d’instruction a demandé de virer les fonds sur le compte du trésor mais la deuxième vente n’a pas suivi le même itinéraire et a fait objet d’une consignation au greffe », a-t-elle confié.  Elle précise par la suite que la première vente a généré un montant de 226 millions, virés sur le compte du trésor. « La deuxième vente qui nous a donné 193 millions a été consignée m’a t-on dit », a-t-elle ajouté.

---Publicité---

Un commentaire

  1. Bénin – Procès Icc-Services: Sévérine Lawson parle des fonds issus de la vente des biens saisis;
    Sévérine Lawson n’est véritablement mêlée à la gestion des biens saisis chez les promoteurs de la structure Icc-Services et qui devraient servir au payement des spoliés.
    Vous croyez a cela ou quoi?
    ces gens la ne sont pas sérieux. La mort des autres ne leur dit plus rien face a l’ argent qu’ ils vont voler.
    Et Yayi, et tous les ministres membres de cette bande de malfaiteurs ne voudront jamais dire la vérité. chacun d’ eux a pris sa part et tant pis pour les perdants.
    Ils sont des habitues de la chose et n’ auront jamais honte de continuer par mentir

  2. La mort des autres ne leur dit plus rien. Mais ils ont oublie qu’ ils sont eux aussi des partants et dans quelle circonstance partiront t-ils????
    C’ est déjà bon que tout soit mis a nu pour que le peuple béninois sache qu’il a eu a faire a gouvernement de sanguinaires pendant 10 ans
    Mais nous avons confiance que LA PURE VÉRITÉ sera dite un jour

  3. C’était une commission mise sur pieds pour calmer la colère des spoliés. Une commission qui n’était pas libre de travailler sinon comment comprendre que des instructions avaient été données pour que les fonds issus de la 2nde vente ne soient pas versés au Trésor. Cela sent mauvais. Les fonds etaient détournés à autres choses.
    La sanction divine est la plus grande.

  4. Procès Icc-Services: Sévérine Lawson parle des fonds issus de la vente des biens saisis:
    Elle précise par la suite que la première vente a généré un montant de 226 millions, virés sur le compte du trésor. « La deuxième vente qui nous a donné 193 millions a été consignée m’a t-on dit », a-t-elle ajouté.
    Et pourquoi les deux sommes n’ont pas eu les memes destinations

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité