Brésil: Ronaldinho interdit de quitter le territoire

Condamné à verser une amende dans une affaire de construction immobilière, l’ancienne gloire du Brésil Ronaldinho a été interdit de quitter le territoire brésilien ce jeudi 3 janvier 2019.

Le feuilleton judiciaire Ronaldinho vire au pire pour l’ancienne légende du Barca. Ruiné et disposant seulement de six euros sur son compte et poursuivi par la justice de son pays, le joueur ne s’est toujours pas acquitté des 2 millions d’euros d’ amende à laquelle il avait été condamné en 2015. La justice Brésilienne avait alors décidé de retirer le passeport du Ballon d’Or 2005 en novembre dernier. Alors que ce dernier était hors du territoire national et n’a été de retour qu’à la mi-décembre, date à laquelle il s’est vu retirer son passeport par la police à l’aéroport à l’entrée du pays.

Entre l’annonce de la décision du juge et son retour au Brésil, Ronaldinho a continué à respecter ses engagements en matière de publicité sur toute la planète et à publier des photos de lui sur ses réseaux sociaux dans différents pays, ce qui n’a pas semblé bénéfique pour la justice brésilienne. Aux dernières nouvelles, le joueur a été interdit de sortir du territoire par les autorités brésiliennes pendant que ce dernier comptait se rendre aux Émirats arabes unis pour la 13e Conférence internationale du sport à Dubaï.

« Il me semble que nous sommes confrontés à une situation où le condamné se moque clairement de la justice devant la société brésilienne et dans le monde », a déclaré le procureur Brasilino Pereira dos Santos.

Un dernier crochet avant la case prison ? L’avenir nous édifiera plus sur le sort de l’ancienne gloire du cuir rond qui, visiblement traverse une période atypique après le football.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus