Elections en RDC: les Etats-Unis positionnent 80 militaires au Gabon

Le climat sociopolitique qui prévaut à la veille de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de la République Démocratique du Congo, inquiète les Etats-Unis. Ces derniers ont donc envoyé le mercredi 02 janvier, 80 soldats américains au Gabon pour intervenir en temps opportun au Congo pour assurer la sécurité de leurs ressortissants là bas si le pire se présentait.

Au total, 80 soldats américains ont été déployés au Gabon ce mercredi pour parer à d’éventuelles violences en République démocratique du Congo, suite à l’élection présidentielle congolaise de dimanche dernier. A en croire le Patron de la Maison Blanche Donald Trump, les troupes ont été mobilisées pour protéger les citoyens américains et les représentations diplomatiques de son pays à Kinshasa, la capitale de la RDC.

En effet, si l’on tient compte des propos du président américain, de nouveaux soldats pourraient être déployés en cas de besoin dans cette nouvelle mission assignée aux 80 soldats américains qui s’étendra sur une durée indéterminée.

« Les soldats resteront dans la région jusqu’à ce que la situation sécuritaire en République démocratique du Congo devienne telle que leur présence ne soit plus nécessaire », a-t-il précisé avant d’ajouter que : «  des forces supplémentaires américaines pourraient se déployer au Gabon « en cas de nécessité », rapporte BBC.

Ce déploiement militaire des Etats-Unis intervient dans un contexte où, la commission électorale congolaise doute de pouvoir rester dans le délai accordé pour la proclamation des résultats de la présidentielle en raison de la lenteur du décompte des voix. Dans le même temps, la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO), qui représente l’Eglise catholique en RDC, a déclaré jeudi 03 janvier qu’elle connaissait le nom du vainqueur de l’élection présidentielle.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus