A la UneSociété

Bénin – affaire domaniale: Modeste Toboula et 8 autres accusés mis sous mandat de dépot

Présentés devant le procureur spécial près la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) dans l’après-midi de ce mercredi 20 février 2019, l’ex-préfet du Littoral, Modeste Toboula ainsi que huit autres personnes mises en cause dans une affaire domaniale ont été placés sous mandat de dépot. 

Ainsi en a décidé le procureur Gilbert Togbonon devant qui, les mis en causes ont été présentés ce mercredi après leur court séjour à l’ex-brigade économique et financière. Ils seront donc gardés en détention provisoire à la prison civile de Missérété jusqu’à leur procès prévu pour le 08 Avril 2019.  Ainsi, en plus de Modeste Toboula, le PDG de la société CTPS Magloire Saizonou, celui des Mèches NINA Nazaire Gnanhoué,  le représentant au Bénin des produits COOKZEN et du Champagne Trouillard ainsi que Clément Dari, anciennement Secrétaire permanent de la Commission nationale des Affaires domaniales (CNAD) du ministère en charge de la Décentralisation et ayant agi en qualité de géomètre en charge des travaux de lotissement, sont également mis en prison.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: tout savoir sur l’affaire domaniale qui a emporté le préfet Modeste Toboula [/su_heading]

Pour rappel, le préfet du département du littoral, Modeste Toboula et le ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli ont perdu leur poste suite à leur limogeage prononcé ce Mercredi 20 février en conseil des ministres. Ils sont impliqués selon le compte rendu du conseil des ministres, dans un dossier domanial.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité