A la UnePolitique

Bénin: limogeage de Modeste Toboula, un non événement selon Candide Azannaï

Les responsables du parti Restaurer l’Espoir ont organisé dans l’après midi du Jeudi 21 Février 2019, un point de presse pour se prononcer sur la dernière actualité, notamment celle relative au limogeage du préfet du département du Littoral.

Le ministre Candide Azannaï n’a pas été tendre avec le président de la république lors de sa sortie médiatique de ce Jeudi 21 Février 2019. Selon le président du parti Restaurer l’Espoir, le ministre Candide Azannaï, le président de la République a une part de responsabilité dans ce qui est reproché au préfet Modeste Toboula.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Candide Azannaï: “je ne reculerai pas, tant qu’ils n’auront pas reculé” [/su_heading]

Contrairement à ce qui se véhicule sur ce limogeage, Candide Azannaï estime que l’acte posé par le chef de L’État ne doit pas être perçu comme une volonté affichée de l’exécutif de véritablement lutter contre la corruption. Pour Candide Azannaï, le limogeage du préfet Modeste Toboula et du ministre Barnabé Dassigli vise simplement à distraire le peuple, face à la situation actuelle.

Pour lui, personne ne méconnaît la moralité du préfet Modeste Toboula. En tant que président de la République, estime-t-il, Patrice Talon dispose des services de renseignements. Il en conclut que le chef de l’Etat devait aller plus loin dans la sanction, en démissionnant lui même.

---Publicité---

2 commentaires

  1. Tu ne dis rien candide sa n’a pas de sens ton analyse stp si c’était c’est comme ça on va te traduire devant la justice ou est la responsabilité du chef la maintenant on est mûrs déjà stp occupe toi de ton parti pour non conformité

  2. Ce monsieur est en plein délire! Si Talon démissionne c’est toi qui va prendre sa place? Espèce de prostitué politique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité