A la UnePolitique

Bénin: Modeste Toboula passe sa première nuit à la prison civile d’Akpro Missérété

Neuf mises en cause dont le désormais ancien préfet du département du Littoral, Modeste Toboula ont passé leur première nuit à la prison civile de Missérété du 20 au 21 février 2019. Ceci fait suite à leur audition devant le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) dans l’après-midi de ce mercredi 20 février 2019.

Tout a commencé par une audition à la Brigade économique et financière (Bef). Modeste Toboula sera par la suite entendu par le procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), Gilbert Ulrich Togbonon, dans l’après midi du mercredi 20 février 2019. Après y avoir passé sa première nuit, Modeste Toboula et 8 autres mis en cause ont été placé sous mandat de dépôt et convoyé vers la prison civile de Missrété où ils séjourneront jusqu’au 8 avril 2019 date de leur procès.

--- Publicité---

Il est désormais claire que l’ex préfet du département du Littoral est dans l’œil du cyclone. Il est impliqué dans une affaire de vente d’un domaine de l’Etat situé à Cotonou. Il a été relevé de ses fonctions lors du conseil des ministres du mercredi dernier. Une situation bien compliquée pour le « tout puissant » Modeste Toboula qui risque gros dans cette affaire de bradage de domaines appartenant à l’Etat. Le ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni et le maire intérimaire de la ville de Cotonou Isidore Gnonlonfoun ont également été écouté dans cette même affaire. Si les autres s’en sont sorti indemnes, tel ne sera pas le cas de « l’ami des cotonois », qui surement perdra beaucoup de plumes  dans cette rocambolesque affaire.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité