Bénin: un jeune homme décède suite à une attaque de deux individus à Kinwo

Un jeune homme a trouvé la mort dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 Février 2019, dans la brousse située entre deux campements peulhs à Zinwlingo, un hameau du village de Kinwo, arrondissement d’Adakplamè, dans la commune de Kétou, après avoir été attaqué par deux individus.

Un jeune a perdu la vie dans la localité de Kinwo, arrondissement d’Adakplamè, dans la commune de Kétou, après une attaque perpétrée par deux individus encore non identifiés. Selon l’information relayée par l’agence Bénin presse, la victime père de plusieurs enfants a été sollicitée par un cultivateur du nom de Goudadjou Djaola, pour l’emmener à acheter un bœuf pour une cérémonie mortuaire à Essèïto, un autre hameau de l’arrondissement d’Adakplamè. La victime du nom de  Gado, est un habitué des peulhs de la zone, avec qui, il est souvent dans les business de fromage et la vente des bœufs.

Selon les faits rapportés par l’agence Bénin presse, le jeune homme et le cultivateur munis de deux motos bajaj, se sont rendus dans la soirée du mardi, dans les campements des bouviers peulhs dans la localité de Zinwlingo pour l’achat de la bête. N’ayant pas vu une bête répondant à leur besoin chez le premier bouvier, ils se sont remorqués sur l’une des motos, laissant le second dans le campement du bouvier pour se rendre dans un second campement peulh toujours dans la localité.

Mais sur le chemin du retour vers le premier campement, ils ont été attaqués par deux individus non encore identifiés dont l’un a ouvert le feu à l’aide d’un fusil de fabrication artisanale. Le jeune qui conduisait la moto « bajaj » fut mortellement atteint. Les assaillants après leur forfait ont pris la poudre d’escampette.

Alertée, la police républicaine s’est dépêchée sur les lieux pour les enquêtes d’usage. Le corps du jeune avant d’être remis à ses parents fut amené au centre de santé de kétou pour une analyse médicale.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus