Céline Dion impliquée dans un scandale financier sort du silence et se dit « triste » et « déçue »

Après avoir été attaquée en justice par son ancienne agence artistique ICM Partners qui l’accuse d’être une mauvaise payeuse, Céline Dion a réagi via sa page Facebook, vendredi 15 février 2019. Elle clarifie les choses.

Accusée de mauvais paiements par l’agence artistique ICM Partners, qui représente ses intérêts, Céline Dion se dit « triste et déçue » et dément les faits rapportés par la revue spécialisée Billboard. Selon le magazine Billboard qui publiait un article le 13 février dernier, la chanteuse est poursuivie à cause de commissions impayées sur un contrat de 2017 d’un montant de 500 millions de dollars. La star de 50 ans et son équipe se sont exprimées sur cette polémique.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: États-Unis: Céline Dion, au cœur d’un scandale financier, est poursuivie en justice [/su_heading]

« Le management de Céline Dion, CDA Productions (Las Vegas) Inc., réfute l’histoire relatée par Billboard le 13 février 2019 concernant une supposée note interne de ICM Partners. L’article cite la note en affirmant que madame Dion refuse de payer des commissions qu’elle doit à Rob Prinz et à l’agence sur un contrat de tournées signé en 2017. L’article affirme également que ICM a laissé tomber madame Dion comme cliente par conséquence. CDA a indiqué qu’elle n’avait pas d’autre choix que de répondre à ces contre-vérités rapportées dans la note de ICM, d’abord et plus encore pour protéger l’intégrité de madame Dion qui a été publiquement salie en raison de ces fausses déclarations. CDA rapporte que ICM et monsieur Prinz n’ont pas rompu leur contrat. Madame Dion a résilié par écrit son partenariat avec eux le 7 mai 2018. CDA tient aussi à rapporter que madame Dion ne refuse pas de payer des millions de dollars de commissions pour un contrat de tournées. A la place, même s’il n’y avait pas d’accord d’agence mis en place, CDA a fait plusieurs offres de plusieurs millions de dollars pendant l’année passée dans le but d’arriver à des honoraires équitables [car ICM a collaboré pendant 30 ans avec la star, ndlr], toutes ayant été refusées par ICM et monsieur Prinz« , peut-on lire sur la page Facebook de la chanteuse mettant les choses au clair.

La star qui a toujours souhaité nouer une relation de confiance avec ses fans s’est montrée transparente et a donc réfuté ces accusations : « Je suis triste et déçue par ces fausses accusations selon lesquelles je refuserais de payer IMC ou Rob Prinz. Je sais que mon équipe leur a fait plusieurs offres très honnêtes et généreuses et nous avons vraiment fait beaucoup d’efforts pour essayer de régler cette situation ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus