États-Unis: Céline Dion, au cœur d’un scandale financier, est poursuivie en justice

De retour à Las Vegas, où elle donne ses derniers concerts, Céline Dion est actuellement au cœur d’une polémique financière. La chanteuse est en effet accusée de ne pas avoir réglé certaines commissions liées à un contrat de 500 millions de dollars.

Trente ans de collaboration qui s’arrêtent. Céline Dion refuserait de verser les commissions dues à ICM Partners, son agence artistique. C’était à cette agence, et à Rob Prinz, le co-gérant de l’entreprise qui la représentait, que la chanteuse devait, entre autres, l’accord de sa résidence au Caesars Palace, à Las Vegas. L’agence attaque en justice la chanteuse canadienne, à cause de commissions impayées, sur un contrat de 2017, d’un montant de 500 millions de dollars.

Selon un mémo de l’agence obtenu par la revue spécialisée Billboard . « Comme plusieurs d’entre vous le savent, Rob Prinz a représenté Céline Dion depuis plus de trente ans, incluant le contrat sans précédent de 500 millions de dollars, qui lui a valu de se produire sur scène pendant plusieurs années et qu’elle a signé en 2017. Malheureusement, Mme Dion refuse de payer le reste des commissions qu’elle doit à l’agence en lien avec ce contrat historique. »

Le texte poursuit: « Veuillez noter que nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir , pour résoudre cette affaire de la manière la plus amicale possible. Avec toute l’admiration et le respect que nous devons à son talent extraordinaire en tant qu’artiste, nous n’avons plus d’autre choix que de faire celui regrettable d’engager des poursuites judiciaires, afin de réclamer la compensation financière qui nous est due. Par conséquent, nous ne la représenterons plus.»

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus