France: le convoyeur de fonds de loomis disparu lundi 11 février est arrêté (photo)

Le convoyeur de fonds disparu hier lundi 11 février à Aubervilliers a été interpellé à Amiens. Il est soupçonné d’avoir détourné le camion de transport de fonds de la société avec trois millions d’euros à l’intérieur, qu’il conduisait lui même, contrairement aux premières informations qui annonçaient un million d’euros.

Lundi 11 février 2019, à 06 heures, un employé de la société Loomis avait déposé deux de ses collègues près d’une agence Western Union, à Aubervilliers. À leur retour, le véhicule avait disparu. Le camion avait été retrouvé à quelques rues de là, les portes ouvertes. Selon les informations relayées par les médias locaux, à l’intérieur du fourgon, se trouvait soixante sacs de billets pour un total de trois millions d’euros au lieu de un million comme annoncé hier lundi 11 février, qui se sont volatilisés, tout comme le convoyeur de fonds.

[su_heading size= »17″]A lire aussi :France: un conducteur de véhicule de transport d’argent, dérobe 1 million d’euros [/su_heading]

De source policière, ce convoyeur qui a pour nom, Adrien Derbez et âgé de 27 ans, a été interpellé et arrêté à Amiens dans un appartement du centre-ville ce mardi 12 février 2019, aux alentours de 17 heures, ‘’avec plusieurs sacs remplis de billets’’, et représentent ‘’au moins une grande partie du butin’’, qui sont en cours de comptage par la police judiciaire de Lille et la Brigade de recherche et d’intervention (BRI).

Le convoyeur de fonds qui a disparu le 11 février 2019 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). (PREFECTURE DE POLICE DE PARIS)

Cette interpellation fait suite à un appel à témoins lancé mardi après-midi, diffusant son nom et son signalement. Il mesure « entre 1,75 et 1,80 m« , a des « cheveux bruns, des yeux marron et une corpulence athlétique« , avait précisé le communiqué de la préfecture de police en ajoutant qu’il était « susceptible d’être armé et dangereux« .

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus