Sécurité

Mali: la force Barkhane neutralise une vingtaine de jihadistes

Une opération militaire conjointement menée par les forces armées françaises et maliennes, a abouti à l’élimination d’une vingtaine de jihadistes dans la commune de Dialloubé.

Selon la déclaration de l’état-major des armées françaises, c’est une frappe aérienne menée par l’armée française de la mission Barkhane au cours d’une opération militaire, qui a mis hors de combat, une vingtaine de jihadistes du Front de libération du Macina , à Dialloubé, dans le centre du pays.

--- Publicité---

« Deux Mirage 2000 basés à Niamey sont intervenus samedi soir dans la région de Dialoubé, au nord de Mopti, en coordination avec les forces armées maliennes », a indiqué l’état-major dans un communiqué sans préciser si les djihadistes avaient été tués ou blessés.

Vendredi dernier, la ministre française de la Défense, Florence Parly, avait déclaré que les troupes françaises, combattant des militants islamistes au Mali, avaient tué l’un des principaux chefs djihadistes de la région du Sahel. Il s’agit de Yahia Abou Hamman, le numéro deux à la tête de la Jama’at Nusrat al-Islam wal-Muslimin (JNIM), un groupe de coordination des insurgés du Sahara, en Afrique de l’Ouest, liés à Al-Qaïda.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité