A la UnePolitique

Rosine Soglo: « Nous allons finir la 7è législature dans la honte, le désastre… »

A quelques semaines de la fin du mandat de la septième législature, la doyenne d’âge de l’Assemblée nationale, l’honorable Rosine Vieyra Soglo a fait le bilan de la mandature finissante à son niveau. Le tableau peint n’est pas à l’honneur de ses collègues.

A la faveur de l’ouverture ce lundi 18 Février 2019 de la deuxième session extraordinaire de l’année 2019, le doyen d’âge de l’Assemblée nationale, l’honorable Rosine Vieyra Soglo, comme à son habitude, n’a pas usé de mots tendres envers ses collèges à sa prise de parole. S’attaquant au président du parlement, Rosine Soglo a condamné Adrien Houngbédji de n’avoir pas jouer son rôle de deuxième personnalité de l’Etat. Elle le rend responsable du vote de lois liberticides et des violations répétées de la constitution .

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Rosine Soglo : “j’ai compris que ce pays est rempli de haine, de jalousie”[/su_heading]

La peinture qu’elle fait du palais des gouverneurs est plutôt apocalyptique. La haine, la jalousie, l’envie, l’achat de conscience et les maux de cet acabit sont selon elle, ce qui a caractérisé la septième législature.

« Jusqu’à quand nous allons continuer  à nous détester, à nous haïr, à nous envier, à nous jalouser; à nous vouloir du mal, à vendre notre silence?… » s’interroge-t-elle.

C’est donc avec amertume qu’elle finit cette législature. Pour elle, le résultat est plutôt catastrophique, à la limite humiliante.  « Nous allons terminer la septième législature dans la honte, le désastre, l’amertume et la haine », se désole-t-elle.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité