Venezuela: l’UNIR/ parti sankariste s’insurge contre toute ingérence américaine

L’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS) du Burkina Faso de Me Bénéwendé Sankara, s’est prononcée sur la crise politique, économique et sociale qui prévaut au Venezuela. Elle s’insurge contre toute ingérence américaine au Venezuela.

La dégradation du tissu social, politique et économique voire diplomatique du Venezuela, constitue une situation inquiétante qui préoccupe l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS). Dans sa déclaration écrite, le Président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé S. Sankara, estime que la crise vénézuélienne est créée et entretenue par l’impérialisme international avec à la tête, les Etats-Unis, qui tente de renverser le Président Nicolas MADURO, démocratiquement élu(…). Ceci, dans le but de mettre fin à la révolution bolivarienne en cours dans le pays et y installer un régime fantoche à leur solde en s’appuyant sur le félon Juan Guaido afin de s’accaparer du pétrole de ce pays qui est le plus grand producteur de l’or noir.

« Là où on a l’odeur de pétrole, l’odeur de poudre, charriée par l’impérialisme n’est jamais loin ! », écrit UNIR/PS qui s’appuie sur l’exemple du Soudan, la Libye, l’Iraq ou la Syrie

L’ UNIR/PS dit « NON » à l’ingérence américaine au Venezuela

L’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS), héritière de la révolution démocratique et populaire (RDP), a condamné énergiquement la volonté de domination des Etats Unis et ses alliés sur le peuple épris de paix et de justice du Venezuela. Le parti a manifesté sa solidarité sans faille aux autorités légitimes du Venezuela et à son peuple. L’UNIR/PS a par ailleurs invité tous les pays encore attachés aux valeurs de la démocratie et de libre choix de leur modèle de gouvernement, à peser de tout leur poids dans toutes les instances internationales pour que la souveraineté du Venezuela soit respectée.

« Si nous voulons promouvoir la paix mondiale à laquelle tous peuples aspirent, les relations internationales se doivent d’être plus justes et équilibrées et non être liées à une quelconque puissance économique ou militaire », ajoute le parti.

L’UNIR/PS appelle à la bonne foi de Juan Guardio

L’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS), a adressé aussi un mot à l’endroit du président du Parlement Vénézuélien et chef de l’opposition Juan Guardio, qui s’est autoproclamé président par « intérim » et qui est soutenu par plusieurs pays dont les Etats-Unis, qui estiment que toutes les options sont sur la table et envisagent une intervention militaire en faveur de celui ci contre Maduro.

« Quant à Monsieur  Juan Guaido qui a décidé de pactiser avec l’impérialisme, nous voudrions partager avec lui cette pensée du Président guinéen Ahmed Sékou Touré qui nous enseigne de préférer la dignité dans la pauvreté que l’opulence dans l’esclavage », a conclu L’UNIR/PS.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus