Algérie – Départ de Bouteflika: la sortie de l’armée commence à porter ses fruits

Le conseil constitutionnel algérien tient une réunion spéciale après que le chef de l’armée du pays a appelé à la destitution du président Abdelaziz Bouteflika, a annoncé la télévision privée El Bilad.

Plus tôt dans la journée de mardi, le chef de l’armée, Ahmed Gaed Salah, avait demandé la libération de la présidence, estimant que les demandes de la population étaient valables après un mois de manifestations de masse contre Bouteflika, ont annoncé les médias. Après cette sortie importante de l’armée, une réunion d’urgence du conseil constitutionnel a été convoquée pour se pencher sur le cas Bouteflika, indique El Bilad.

Selon les observateurs, le président de la république pourrait être déclaré inapte comme l’exige la puissante armée et pourrait démissionner dans les heures à venir. Si cette option est prise, Bouteflika aurait le même sort que Mugabe du Zimbabwe. Une retraite dorée pour lui et ses proches avec la promesse éventuelle de non poursuite dans des affaires de corruption ou de mauvaise gestion.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus