Algérie : Le président Abdelaziz Bouteflika entre la vie et la mort (média)

La santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika serait dans un état très critique et nécessite d’importants soins d’urgences et constants selon Oumma, qui cite la «Tribune de Genève».

Dans la matinée de ce mercredi 6 mars 2019, la «Tribune de Genève» a révélé dans sa publication que la santé du président Abdelaziz Bouteflika, qui séjourne aux Hôpitaux universitaires genevois depuis le 24 février, est au plus mal. Il se trouve «sous menace vitale permanente en raison de la dégradation de ses réflexes neurologiques», informe le quotidien.

Selon le média, Bouteflika risque de faire des fausses routes en mangeant, pouvant entraîner des infections respiratoires. Il souffre également d’aphasie, soit de perte partielle du langage.

Victime d’un AVC en 2013, le vétéran algérien Bouteflika âgé de 82 ans, est cloué dans un fauteuil roulant depuis des années, et ses apparitions en public sont rares. Cependant, Bouteflika ne compte pas renoncer de sitôt, aux choses présidentielles. Dimanche, sa candidature à sa propre succession, a été officialisée, en dépits des manifestations fréquentes qui secouent le pays. Les manifestants dénoncent notamment un coup de force d’un 5ième mandat et exige une alternance au sommet de l’Etat. Mais, le gouvernement préfère une continuité au sommet de l’Etat, qu’une alternance risquée, selon les propos du premier ministre.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus