Algérie – Manifestations anti-bouteflika: environ 200 personnes arrêtées

195 manifestants ont été arrêtés vendredi 08 mars lors de manifestations nationales en Algérie contre la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat, ont déclaré les médias locaux.

La direction générale de la sécurité nationale a déclaré que 112 membres des forces de l’ordre avaient été blessés, selon le site internet de la TSA. Dans la capitale, Alger, des dégâts matériels négligeables ont été signalés. La police a aussi annoncé l’interpellation parmi les manifestants, d’au moins 195 personnes.

Un nombre record de manifestants sont descendus dans la rue ce vendredi, qui a marqué la troisième semaine de manifestations. Un million auraient traversé Alger. Les Algériens ont été mécontents de l’annonce faite par Bouteflika le mois dernier qu’il se présenterait à l’élection présidentielle du 18 avril, en dépit de sa promesse de tenir un vote instantané en cas de réélection. Agé de 82 ans, il dirige le pays d’Afrique du Nord depuis deux décennies. Il a rarement été vu en public puisqu’un accident vasculaire cérébral survenu en 2013 l’a laissé paralysé et en fauteuil roulant.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus