Bénin : célébration de la journée mondiale du rein

L’hôpital de zone Allada-Zè-Toffo situé dans la commune d’Allada, a servi de cadre à la célébration de la journée internationale du rein. L’événement a eu lieu ce samedi 16 mars 2019 devant un parterre d’invités.

« Des reins en bonne santé, pour tous, partout », c’est le thème autour duquel s’est déroulée l’édition 2019 de la célébration de la journée mondiale du rein. Une édition qui a été suivie d’une  campagne de sensibilisation et de dépistage des maladies rénales chroniques.

Pour cette campagne, l’objectif à atteindre est de parvenir à faire dépister gratuitement cinq cents (500) personnes au total. C’est ce qui a d’ailleurs amené Emmanuel Cocouvi, représentant du ministre de la santé, a invité toute la population à se faire dépister puisque les reins jouent un rôle essentiel dans l’organisme. Et c’est la seule façon d’être à l’abri des maladies de rein, a-t-il ajouté.

Selon les propos du néphrologue, Christian Hounsounou, relayé par ABP, le Bénin ne compte que onze néphrologues et quatre centres de dialyse pour s’occuper de plusieurs personnes souffrant de maladies de rein, dont le traitement s’élève au moins à dix (10) millions de francs par an. Ainsi, cette campagne de dépistage gratuit vient à point nommé.

De son côté, Titus Raïmi Mohamed, président de l’association des dialysés du Bénin a salué l’initiative avant de citer deux (02) maladies qui entraînent l’insuffisance rénale à savoir le diabète et l’hypertension. Selon lui, ces maladies sont souvent causées par les mauvaises habitudes alimentaires auxquelles il invite toute la population à renoncer.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus