Bénin: Kèmi Séba désavoue le ministre de l’intérieur Sacca Lafia

Expulsé de la Côte d’Ivoire dans la soirée du mardi 26 mars 2019, Kèmi Séba est arrêté par la police béninoise juste à sa descente de l’avion à l’aéroport de Cotonou. A travers une conférence de presse animée ce jour à Cotonou, il a fait l’exposé de son calvaire depuis la Côté d’Ivoire jusqu’au Bénin tout en s’attardant sur l’entrevue ennuyeuse qu’il a eu avec le ministre de l’intérieur dans le cadre de son arrestation au Bénin.

Revenant sur la rencontre qu’il a eue avec le ministre Sacca Lafia après plusieurs heures de garde à vue, Kèmi Séba a parlé d’une menace dont il aurait fait l’objet de la part du ministre de l’intérieur Sacca Lafia. Le ministre lui aurait fait comprendre la possibilité des mesures pour le « limiter dans ses actions si ses  mobilisations dérangent les intérêts des partenaires du Bénin », peut on lire sur la page facebook de Kemi Seba faisant échos à la conférence de presse.

Pour Kèmi Séba, le ministre Sacca Lafia a franchi le rubicond avec cette déclaration qu’il qualifie de menace et de provocation. Mais le leader de l’Ong « Urgences Panafricanistes » n’est pas allé par quatre chemin pour faire savoir à Sacca Lafia qu’il n’est pas intimidé: « Personne ne me menace et si pendant longtemps, j’ai résisté aux assauts de l’Occident ce n’est pas ceux qu’il commande qui me feront peur » a répondu Kèmi Séba au ministre Sacca Lafia, pouvait on lire sur sa page facebook.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus