Bénin – Présence de bombe à l’IFB: une fausse alerte révélée par la base militaire

Panique générale ce mardi 05 mars 2019 à l’Institut français de Cotonou. Une peur occasionnée par un sac oublié au niveau du comptoir. Les responsables ont tôt fait de soupçonner la présence d’une bombe. Ils ont aussitôt donné l’alerte, il a fallu l’intervention d’une équipe de démineurs de la base militaire pour se rendre compte qu’il y avait « plus de peur que de mal ».

Une fausse alerte a fait paniquer le personnel de l’Institut français de Cotonou (IFC), même une équipe de l’Ambassade de la France au Bénin était descendue sur les lieux. Mais en réalité c’était une fausse alerte qui a été très tôt mise à nu par les éléments des Forces armées béninoises. Selon l’information publiée par LNT, il s’agit d’un sac oublié et isolé sur le comptoir de l’Institut. Pendant plusieurs heures, le sac est resté sans qu’un présumé propriétaire ne vienne le chercher.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin – Insécurité: le domicile privé du chef de l’Etat sous haute surveillance policière[/su_heading]

Un fait très étrange qui, ajouté à la situation sociopolitique tendue a donné de la sueur froide au personnel et aux usagers. Ils ont donc soupçonné la présence d’une bombe dans le fameux sac. Alerté, l’Ambassade de France a fait appel au démineur de la base militaire de Ouidah. Une fois sur les lieux, ils ont mis en branle leur arsenal comme ils savent le faire, mais après l’opération il est apparu que le sac ne contenait pas une bombe. Mieux, selon certaines déclarations , le sac serait la propriété d’un employé de la structure.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus