A la UnePolitique

Bénin – Recours contre la CENA: la décision de la Cour constitutionnelle attendue ce jour

Trois partis politiques ont saisi la Cour constitutionnelle contre la décision de la Commission électorale nationale autonome (CENA) portant rejet de leurs dossiers de candidatures aux élections législatives du 28 avril 2019. La Cour après avoir reçu les requêtes, a convoqué les concernés à une audience de mise en état qui s’est tenue hier lundi 11 mars 2019. A l’issue de cette audience, le président de la haute juridiction a rappelé la disponibilité de l’institution à rendre sa décision ce mardi 12 mars 2019.

Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD), l’Union libérale sociale (USL) et le Le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (MOELE-Bénin) sauront dans quelques heures le sort réservé à leurs requêtes par la Cour. Selon le président Joseph Djogbénou, la Cour constitutionnelle a un délai réglementaire de cinq (05) jours pour rendre sa décision. Les partis l’ayant saisi dans les quarante-huit (48) heures qui ont suivi la réception de la notification de rejet de candidatures, sont donc en droit d’attendre le verdict de la Cour au plus tard ce mardi 12 mars 2019.

--- Publicité---

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Recours contre la CENA: le PRD veut entraîner les deux blocs de Talon dans sa chute[/su_heading]

A cet effet, la haute juridiction a pris toutes les dispositions pour délibérer dans le délai réglementaire. « Chacun des dossiers sera mis en délibéré . Au moment nous finirons de délibérer, nous allons prononcer les décisions. J’invite les différents protagonistes du dossier Prd à déposer, ou faire déposer au secrétariat général leurs observations à l’attention du secrétaire général, lesquelles observations seront confiées aux rapporteurs qui sont déjà désignés dans cette affaire… », a rassuré Joseph Djogbénou.

Il faut rappeler que l’Usl, le PRD et MOELE-Bénin ne sont pas les seuls partis dont les dossiers ont été rejetés. Il y a aussi le parti Forces Cauris pour le Développement du Bénin (FCDB) et l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) qui n’ont visiblement pas saisi la Cour constitutionnelle pour  remettre en cause le verdict de l’institution électorale qui, après étude des dossiers, n’a retenu que deux listes sur les sept qu’elle a enregistrées.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité