Bénin: situation confuse à la prison civile de missérété

La prison civile d’Akpro-Missérété dans le département de l’Ouémé traverse depuis quelques jours une situation confuse. Les pensionnés de cette prison ne sont pas contents du traitement dont ils sont victimes. De simples mouvements d’humeur au départ, ils ont décidé d’amplifier leur colère ce jour pour se faire entendre des autorités compétentes. 

Les pensionnés de la prison civile d’Akpro-Missérété ont radicalisé ce vendredi 15 Mars 2019 leur mouvement de protestation. Très tôt ce matin, ils ont amplifié leur mouvement d’humeur. Ils protestent contre la misère dont il font l’objet dans ce lieu carcéral.

D’après les informations reçues ce jour, les manifestants de la prison civile de missérété sont contre le traitement qu’ils subissent en matière d’alimentation. Ils dénoncent entre autres, l’absence et la  mauvaise qualité parfois de la nourriture. Ces situations déplorées par les pénitenciers seraient dues aux réformes actuellement en centre pénitentiaire. Les manifestants soupçonnent même un détournement de vivre par les autorités pénitentiaires. Mais malheureusement, ces prisonniers n’ont jamais bénéficié d’une oreille attentive pour écouter leurs doléances.

Exaspérés de l’indifférence des autorités pénitentiaires, ils ont décidé de se faire entendre autrement. Selon les dernières informations, la situation au sein de la prison a été confuse ce matin. Il a fallu l’usage de gaz lacrymogène selon les informations qui nous sont parvenues pour contenir les manifestants qui ont décidé de se faire entendre par tous les moyens.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus