Brexit: l’ultime vote pour le parlement britannique

Dans quelques heures, l’Europe sera fixée sur le destin du Brexit. Juste avant ce vote incertain des députés britanniques, la première ministre de Theresa May, a pris la parole pour avertir les élus qu’il pourrait ne pas y avoir de Brexit du tout s’ils votaient dans la soirée contre l’accord de divorce conclu avec Bruxelles. « Si l’accord n’est pas approuvé ce soir, le Brexit pourrait être perdu », a dit Theresa May d’une voix fortement enrouée, devant la Chambre des communes.

A la suite de Jeremy Corbyn, deux groupes du parlement ont confirmé, après l’avoir annoncé plus tôt dans la journée, qu’ils ne soutiendraient pas l’accord négocié par Theresa May. Il s’agit des députés conservateurs pro-Brexit, regroupés au sein de l’ERG (European Research Group) d’abord, qui  ont déclaré qu’après analyse, ils ne voteront pas en faveur de l’accord révisé de Brexit arraché lundi soir à Strasbourg, car celui-ci n’apporte pas, à leurs yeux, de « modifications à caractère contraignant ».

Le porte-parole des unionistes nord-irlandais du DUP a lui, jugé « pour l’instant insuffisantes » les avancées obtenues par May dans les négociations sur le Brexit, ce qui explique leur refus de le soutenir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus